La communauté marocaine à l’étranger, quels droits et quels acquis ?

16 mars 2008 - 22h34 - Ecrit par : L.A

Les participants à une rencontre-débat sur le thème "La communauté marocaine résidant à l’étranger : quels droits et quels acquis ?", ont appelé à la mise en place de stratégies intégrées en faveur de la communauté marocaine établie à l’étranger et de mettre à profit tous les instruments et mécanismes juridiques afin de protéger leurs droits et ceux de leurs familles

A l’issue de ce débat organisé samedi à Rabat, les participants ont mis l’accent sur la nécessité de multiplier les mécanismes de communication et de concertation avec l’ensemble des composantes de la communauté marocaine établie à l’étranger et de développer les recherches traitant des affaires de l’émigration marocaine.

Ils ont en outre insisté sur la nécessité de faire de la journée nationale de la communauté marocaine établie à l’étranger, une occasion pour attirer l’attention sur cette frange de citoyens, pour s’enquérir de leurs problèmes, faciliter et améliorer les conditions de leur transit et de leur accueil tout au long de l’année, de les faire bénéficier de facilités leur permettant d’investir leurs capitaux, ainsi qu’à les encourager à créer des projets de développement dans les régions dont ils sont originaires.
Les participants au débat ont par ailleurs appelé à la mise en place de mécanismes devant permettre aux Marocains résidant à l’étranger de contribuer à la vie politique de leur pays d’origine, sachant que leur participation politique fait partie intégrante de leur citoyenneté, à même de garantir leurs droits et obligations.

Les enfants des Marocains établis à l’étranger doivent, à leur tour, faire l’objet d’une attention particulière et rester attachés à leur pays d’origine, à leur identité marocaine et à ses valeurs culturelles, ont-ils poursuivi, ajoutant que la femme marocaine émigrée a également droit à cette attention et doit être protégée contre toutes les formes d’exploitation.

Les étudiants et chercheurs marocains à l’étranger sont aussi invités à mettre leur expérience et leur savoir-faire au profit du développement de la patrie. Après avoir mis en lumière l’importance d’ouvrir des chaires universitaires traitant des questions des émigrés, les intervenants ont souligné la nécessité de protéger les émigrés marocains contre toute forme de discrimination raciale, et de préserver leurs droits et biens.

Ils ont, d’autre part, considéré que la représentativité au sein du Conseil Supérieur de la Communauté Marocaine à l’Etranger doit concerner toutes les franges de la communauté immigrée ainsi que les forces politiques et syndicales du Maroc, en appelant à la mise en place dans les pays d’accueil de sections locales élues.

A rappeler que les débats de cette rencontre se sont articulés autour de deux axes : "les mécanismes nationaux et internationaux de protection des droits de la communauté marocaine résidant à l’étranger" et "le traitement institutionnel des problèmes de la communauté marocaine à l’étranger".

Tags : Vote MRE - Transferts des MRE - Rencontre - Opération Marhaba 2022

Nous vous recommandons

EasyJet annonce deux nouvelles liaisons vers Agadir

La compagnie aérienne low cost EasyJet a annoncé le lancement, dès la saison hivernale prochaine, de deux liaisons vers Agadir, au départ de Londres-Luton et de Glasgow.

Le Maroc digitalise les épreuves pratiques des permis de conduire

Le Maroc digitalise les épreuves pratiques pour l’obtention des permis de conduire. Cette avancée est le fruit du partenariat de recherche scientifique et technique sur les nouvelles technologies entre la NARSA et l’Université Mohammed VI polytechnique...

La compagnie Balearia attend avec impatience les MRE

La compagnie maritime Balearia a enregistré 103 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021, a indiqué jeudi son président, Adolfo Utor, lors de la présentation du rapport d’activités de la société au titre de l’année écoulée. Avec la reprise annoncée du...

Vous pouvez prendre l’avion au Maroc ... en y mettant le prix !

Les autorités marocaines maintiennent leur espace aérien fermé aux vols réguliers, mais autorisent l’atterrissage d’avions privés. Toutefois, il faut y mettre le prix.

Un premier festival de la bière ... au Maroc

Le Maroc va accueillir en octobre prochain son premier « Oktoberfest », le festival de la bière le plus prestigieux au monde.

Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

Mauvaise surprise à la pompe pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants ont encore flambé atteignant 14,18 dirhams le litre pour l’essence, et frôlant les 12 dirhams pour le diesel.

Charte de confidentialité

Choisir sa nationalité sportive : un choix déchirant pour les binationaux

Le changement de nationalité sportive est un déchirement pour tous les sportifs. À l’instar de nombreux joueurs marocains ayant la double nationalité, qui se sont retrouvés devant l’obligation de choisir un pays au détriment de l’autre, de nombreux joueurs...

Voici la date de l’Aïd al-Fitr en France

Débuté le 2 avril 2022 en France, le ramadan tire vers sa fin. À quelle date l’Aïd Al-Fitr sera-t-elle célébrée dans le pays qui vient de réélire Emmanuel Macron ?

Quelle est l’évolution des prix à Tanger ?

À fin octobre dernier, l’indice des prix à la consommation (IPC) a connu à Tanger, une hausse de 0,4 % par rapport au mois précédent.