Le fisc s’intéresse aux comptes des Marocains à l’étranger

2 juin 2022 - 19h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc veut enquêter sur les comptes bancaires et autres avoirs des Marocains à l’étranger afin de vérifier s’ils sont en règle vis-à-vis du fisc. Dans ce cadre, une vaste opération est lancée dans de nombreux pays.

Il s’agit pour la direction générale des impôts de recenser les comptes bancaires ouverts par les Marocains à l’étranger, et d’obtenir des explications de la part des détenteurs de ces comptes, explique le quotidien Assabah, qui rappelle que l’ouverture par des Marocains, personnes physiques, résidant au Maroc de comptes bancaires à l’étranger est interdite par la loi.

A lire : Suisse : un MRE soupçonné de blanchiment d’argent

L’objectif est de recouvrer les impôts dus sur les dépôts des Marocains, y compris dans les comptes secrets, à l’étranger. De son côté, l’Office des changes vise tout simplement à contraindre les détenteurs de ces comptes de les « rapatrier » au Maroc, précise la même source.

Plus précisément, l’opération est actuellement menée auprès des institutions bancaires dans 84 pays. En parallèle, les deux institutions sont en pourparlers avec 14 autres pays pour conclure des conventions relatives aux échanges d’informations bancaires et fiscales. Le but étant évidemment de cerner les avoirs et liquidités, les fonds investis et les biens immobiliers des Marocains dans ces pays.

Sujets associés : Evasion fiscale - Direction générale des impôts (DGI) - Office des changes

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : l’évasion fiscale fait perdre au Royaume 3,1% du PIB national

Chaque année, le Maroc perd plus de 521 millions de dollars à cause de l’évasion fiscale. Le rapport de l’Alliance mondiale pour la justice fiscale intitulé «  Justice fiscale :...

Suisse : un MRE soupçonné de blanchiment d’argent

Un richissime homme d’affaires marocain résidant en Suisse est soupçonné de trafic de drogue et blanchiment d’argent. Il est sous enquête judiciaire et porte constamment un bracelet...

Evasion fiscale : le Maroc sur le point de quitter la liste grise de l’UE

Le Maroc s’apprête à quitter la liste grise des paradis fiscaux de l’Union européenne dès le mois de janvier 2020 suite aux mesures prises pour contrer l’évasion...

Maroc : des centres d’appels épinglés pour évasion fiscale

Plusieurs centres d’appels soupçonnés de recourir à des pratiques de transferts de fonds illégaux, pour échapper au fisc sont dans le collimateur de la direction des...

Nous vous recommandons

Evasion fiscale

Le Maroc criminalise l’émission de fausses factures

Le Maroc renforce les moyens de lutte contre la fraude fiscale, notamment les factures fictives établies par des sociétés qui en font leur unique activité. Dans ce sens, le législateur a réaménagé plusieurs articles du Code général des...

Le Maroc, bon élève en gouvernance fiscale

Le 22 février, l’Union européenne a retiré le Maroc de la liste grise des paradis fiscaux. Cette décision ouvre une nouvelle ère pour les relations entre les opérateurs économiques marocains et européens, du secteur public comme...

Échange automatique de données fiscales : vers une solution favorable aux MRE

Le Maroc s’active pour trouver une solution favorable aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique des données fiscales avec les pays membres de l’OCDE. Une solution qui préservera leurs...

Les compagnies de l’industrie du tabac accusés d’évasion fiscale au Maroc

Des accusations d’évasion fiscale, de fraude fiscale et de flux financiers illicites pèsent contre les multinationales du tabac présentes au Maroc et dans d’autres pays africains comme l’Égypte et le...

L’UE retire le Maroc de sa liste grise des paradis fiscaux

Le Maroc ne figure plus sur la liste grise des paradis fiscaux de l’Union européenne (UE). Ainsi en a décidé le Conseil des affaires étrangères de l’union ce lundi.

Direction générale des impôts (DGI)

Les influenceurs marocains dans le viseur du fisc

La direction générale des impôts somme les propriétaires de chaînes (youtubeurs et influenceurs, instagrammeurs, tiktokeurs et autres) de déclarer les revenus générés par leur activité.

Cigarettes vendues au Maroc : 2 ans pour se conformer à la loi

Les cigarettes vendues au Maroc devront se conformer aux normes internationales à compter du 1ᵉʳ janvier 2024. Ainsi en a décidé l’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII). Passé cette date, les cigarettes non conformes à ces dispositions ne...

Maroc : du nouveau pour les véhicules acquis à l’étranger

Les droits d’immatriculation des véhicules acquis à l’étranger sont désormais payables en ligne, a annoncé la Direction générale des impôts (DGI).

Maroc : mise en ligne de l’édition 2021 du Code Général des Impôts (PDF)

Le Code Général des Impôts (CGI) pour le compte de l’année 2021 est disponible et déjà mis en ligne par la Direction générale des Impôts. La version actuelle contient les modifications prévues par la Loi de Finances n°65-20 pour l’année budgétaire...

La Direction Générale des Impôts en guerre contre les factures fictives

La Direction Générale des Impôts (DGI) est en lutte ouverte contre les factures fictives. Pour mieux traquer les faussaires, elle peut désormais se passer de la Commission anti-fraude fiscale et saisir directement le procureur du Roi qui saisira à son...

Office des changes

Maroc : les investissements directs étrangers en hausse en fin d’année

Malgré les effets liés au Covid-19, les investissements directs étrangers (IDE) ont poursuivi leur hausse enregistrée depuis quelques mois. À fin novembre dernier, ils ont progressé de 13,9 %, soit plus de 16,97 MMDH par rapport à la même période l’année...

Une dotation touristique exceptionnelle accordée aux Marocains bloqués à l’étranger

Pour faire face à l’épidémie du covid-19, l’Office des changes octroie une dotation touristique "exceptionnelle" aux Marocains bloqués à l’étranger à cause de la fermeture des liaisons aériennes, maritimes et...

Forte baisse des transferts d’argent des MRE

Le flux net des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a baissé de 7,2% et s’est établi à près de 8,34 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2020, selon l’Office des changes. C’est également le cas pour les envois des Marocains du...

Le Maroc fixe de nouvelles règles pour les bureaux de change

L’office des changes a annoncé la publication d’une nouvelle circulaire relative aux obligations des bureaux de change en matière de vigilance et de veille interne, afin de lutter efficacement contre le blanchiment...

Maroc : les investissements directs étrangers en forte chute

Le flux net des investissements directs étrangers (IDE) a connu une forte chute de 28,4% à fin août 2020 par rapport à la même période de l’année 2019.