Consulat de Barcelone : Prison ferme pour un ancien diplomate marocain

22 mars 2023 - 15h28 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat a rendu son verdict, tard dans la nuit de lundi à mardi 22 mars, dans l’affaire de détournement de fonds au consulat du Maroc à Barcelone en Espagne.

La Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat a infligé une peine de deux ans de prison ferme à un fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, qui était détaché au consulat du Maroc à Barcelone. Aussi, a-t-elle prononcé l’acquittement d’un employé chargé du bureau de paiement ainsi que du chef du service des passeports. Le caissier qui aurait détourné la somme de 2,5 millions de dirhams avant de prendre la fuite est toujours introuvable. Un mandat d’arrêt international a été émis contre lui.

À lire : Une affaire de détournement touche le consulat du Maroc à Barcelone

L’affaire remonte à 2019. Les opérations de suivi de la hiérarchie au niveau consulat avaient révélé que les recettes de certaines prestations de service n’étaient pas enregistrées dans les registres officiels. Une plainte avait été alors déposée et une enquête ouverte. L’enquête préliminaire avait révélé que le caissier aurait « omis » de coller les timbres sur les passeports concernant 1 070 dossiers d’une valeur de 675 000 dirhams.

À lire :Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Quatre anciens cadres de ce service impliqués dans cette affaire seront interpellés. Trois d’entre eux ont été déférés devant le parquet compétent par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) : un fonctionnaire détaché au consulat, un autre chargé du bureau du paiement, ainsi que le chef du service des passeports. Après audition, le procureur a décidé de les poursuivre pour dilapidation de deniers publics. Deux des accusés ont été incarcérés à la prison d’El Arjat tandis que le troisième a été poursuivi en état de liberté provisoire. Le quatrième suspect – le caissier – est toujours en cavale.

Sujets associés : Espagne - Barcelone - Rabat - Prison

Aller plus loin

L’ancien consul général de France à Marrakech au cœur d’un scandale

L’ancien consul général de France à Marrakech, Philippe Casenave, aurait prêté, entre 2018 et 2020, sa résidence officielle à un « ami » qui y recevait des « prostituées »....

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du...

Un ex-agent consulaire marocain condamné pour détournement de fonds

Accusé de détournement de fonds publics, un ancien cadre du consulat marocain en Italie, en détention, a été récemment condamné par la chambre chargée des crimes financiers de...

Ces articles devraient vous intéresser :