L’ancien ministre marocain Mohamed Moubdii incarcéré

27 avril 2023 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le président de la commune de Fkih Ben Saleh et député du Mouvement populaire (MP), Mohamed Moubdii, a été incarcéré jeudi 27 avril pour des crimes financiers présumés. Il a été arrêté avec treize autres coaccusés, notamment des entrepreneurs ayant bénéficié des marchés de la commune qu’il préside.

L’ancien ministre de la Fonction publique est poursuivi pour dilapidation de deniers publics, détournements d’argent, association de malfaiteurs, entre autres chefs d’accusation. Lui et les sept autres suspects ont été placés sous mandat de dépôt à la prison de Oukacha, tandis que six autres seront poursuivis en état de liberté provisoire et mis sous contrôle judiciaire avec retrait de leur passeport.

Le juge d’instruction a décidé de les poursuivre pour des crimes financiers présumés commis dans le cadre de la gestion de la commune de Fkih Ben Saleh. La date de leur audition détaillée devant le juge d’instruction sera fixée ultérieurement.

A lire : Des ennuis judiciaires en perspective pour Mohamed Mobdii

Par ailleurs, Mohamed Moubdii, également président de la commission de la justice et de la législation à la première chambre du parlement, a annoncé sa démission de ce poste mercredi matin, suite à sa convocation devant le procureur général du Roi à la cour d’appel de Casablanca pour répondre des accusations qui pèsent contre lui. Cette commission avait fait l’objet d’une vive polémique lors de son élection le 17 avril 2023.

Mercredi matin, le Mouvement populaire avait salué la décision de M. Moubdii de présenter sa démission de ladite commission, déclarant suivre de près cette affaire. Pour la formation politique, M. Moubdii reste innocent jusqu’à preuve du contraire et compte défendre son innocence devant les diverses juridictions.

Sujets associés : Corruption - Mouvement Populaire - Mohamed Moubdii - Fqih Bensalah

Aller plus loin

Affaire Mohamed Moubdii : d’autres présidents de communes dans le collimateur

D’autres têtes pourraient tomber dans l’affaire de l’ancien ministre Mohamed Moubdiî, président de la commune de Fkih Ben Saleh et député du Mouvement populaire (MP),...

Des ennuis judiciaires en perspective pour Mohamed Mobdii

L’ancien ministre délégué chargé de la Fonction publique, Mohamed Mobdii, également président du conseil de Fqih Ben Salah, de même que des entrepreneurs et des responsables...

Surfacturation et corruption : un ancien ministre marocain devant la justice

Lors de son audition devant le juge d’instruction chargé des crimes financiers de la cour d’appel de Casablanca, l’ancien ministre de la Fonction publique et ex-président de la...

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.