Maroc : anciens ministres et maires dans le collimateur de la justice

7 mars 2020 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’ancien ministre haraki, et ancien président du conseil municipal de Fqih Bensalah, Mohamed Moubdii et d’autres personnalités, pourraient faire l’objet de poursuites pénales. Le procureur général du roi près la cour des comptes, a transmis au parquet général de lourds dossiers les concernant.

Outre le dossier de l’ancien ministre, Mohamed Moubdie, celui du dirigeant istiqlalien et ancien président déchu de la commune d’El Harhoura, Faouzi Ben Allal a été transmis au parquet général. Y compris ceux concernant un ex-président du conseil municipal de Guelmim, et des conseils communaux de Bouguergouhe (province de Settat) et M’Rirt (province de Khenifra). Ces personnalités feront certainement l’objet de poursuites pénales pour graves malversations notées dans leur gestion, rapporte Al Massae.

Dans un communiqué, la Cour des comptes indique que le parquet général est habilité à enclencher les poursuites pénales à l’encontre de ces ex-responsables. Ce sont les magistrats de Driss Jettou qui ont révélé les "graves malversations" ayant entaché leur gestion.

Le 27 février dernier, la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) avait interrogé Mohamed Moubdie, ancien ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration au sein du gouvernement Benkirane, et président du Conseil municipal de Fqih Bensalah depuis 1997, sur les faits qui lui ont étaient reprochés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Mohamed Moubdii - Fqih Bensalah

Aller plus loin

Maroc : comparution des présidents de communes devant la justice

Ils sont trois présidents de communes à comparaître devant la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat pour leur implication dans...

Affaire Mohamed Moubdii : d’autres présidents de communes dans le collimateur

D’autres têtes pourraient tomber dans l’affaire de l’ancien ministre Mohamed Moubdiî, président de la commune de Fkih Ben Saleh et député du Mouvement populaire (MP),...

Délivrance de faux certificats médicaux au député Moubdiî : deux médecins en prison

Deux médecins ont été placés en détention pour avoir délivré de faux certificats médicaux à Mohamed Moubdii, président de la commune de Fkih Ben Saleh et député du Mouvement...

L’ancien ministre marocain Mohamed Moubdii incarcéré

Le président de la commune de Fkih Ben Saleh et député du Mouvement populaire (MP), Mohamed Moubdii, a été incarcéré jeudi 27 avril pour des crimes financiers présumés. Il a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.