Retrait du passeport pour Mohamed Mobdii

12 février 2021 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

L’ancien ministre de la Fonction publique, Mohamed Moubdii, s’est vu confisquer son passeport, avec interdiction de quitter le territoire national. L’ancien membre du gouvernement d’Abdelillah Benkirane doit faire face à la justice suite aux irrégularités financières constatées au sein de la commune de Fqih Ben Salah.

À en croire le quotidien Ahdath Al yaoum, le dossier du député du Mouvement populaire serait passé entre les mains du président du ministère public, Mohamed Abdenabaoui. Auparavant, il avait été entendu par la Brigade nationale de la police judiciaire.

Mohamed Moubdii figure parmi les élus soupçonnés de prévarication dans l’exercice de leurs fonctions. Le rapport d’audit, effectué par la Cour des Comptes, fait état de plusieurs dysfonctionnements en rapport avec les procédures de passation des marchés de rénovation urbaine de Fqih Ben Salah.

Il s’agit, selon le rapport de la Cour des comptes, de non-respect des règles et formes d’usage lors de la passation des marchés, dont certains auraient été attribués sans publicité ni mise en concurrence préalable. Pire, des entreprises se sont vu attribuer des marchés sans en fixer les prix ni les délais.

L’homme, qui s’était vu confier en 2015 l’élaboration de la stratégie nationale de lutte contre la corruption, préside au Conseil municipal de Fqih Ben Salah depuis 1997. Il fait l’objet de plusieurs plaintes, déposées par des ONG pour «  enrichissement illicite  » et «  violation du code des marchés publics  ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Corruption - Mohamed Moubdii - Fqih Bensalah

Aller plus loin

Maroc : une affaire de corruption secoue le ministère de la Santé

Le ministère de la Santé est secoué par une grosse affaire de corruption concernant des appareils défectueux, acquis à prix d’or. Le dossier de fraude a ébruité suite à une...

L’ancien ministre marocain Mohamed Moubdii incarcéré

Le président de la commune de Fkih Ben Saleh et député du Mouvement populaire (MP), Mohamed Moubdii, a été incarcéré jeudi 27 avril pour des crimes financiers présumés. Il a été...

Corruption à Marrakech : le président d’une commune incarcéré

A Marrakech, une nouvelle affaire impliquant le président d’une commune rurale relevant de la wilaya de la ville défraie la chronique. Interpellé le 21 janvier dernier en...

Scandale de corruption à l’hôpital de Casablanca

Les responsables de l’hôpital Mohammed V de Casablanca ont désormais confié à la justice le dossier relatif à une vidéo d’acte de corruption concernant des membres de son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Affaire Rachid M’Barki : les ramifications d’un réseau d’influence

L’affaire Rachid M’Barki du nom de l’ex-présentateur franco-marocain du journal de la nuit de BFMTV, mis en examen pour « corruption passive » et « abus de confiance » n’a pas fini de livrer tous ses secrets.

Corruption au Maroc : les chiffres qui révèlent l’étendue des dégâts

Une étude de l’Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption (INPPLC) dresse un état des lieux préoccupant de la corruption au Maroc.

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.