La contrebande de cigarettes en hausse au Maroc

28 mai 2020 - 06h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La contrebande de cigarettes est en hausse au Maroc, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Administration des douanes et des impôts indirects (ADII).

Ces chiffres sont "les résultats de la 6ᵉ étude de prévalence des cigarettes de contrebande au titre de l’année 2019". Ils révèlent un taux d’introduction des cigarettes de contrebande sur le marché national qui est de "5,23 % contre 3,73 % en 2018, 5,64 % en 2017 et 7,46 % en 2016". L’ADII, dans son rapport d’activités, explique que "cette hausse de 1,5 point entre 2018 et 2019 a été induite par les récentes augmentations des prix des paquets de cigarettes vendus de manière formelle au niveau national. Il ajoute que ce taux reste néanmoins très bas, comparativement à ce qui est enregistré dans plusieurs pays".

Il faut préciser que selon les données publiées par la douane, "119 tonnes de résine de cannabis, 13,5 millions d’unités de cigarettes, 63 grammes de drogues dures et 680 000 comprimés psychotropes, ont pu être saisies durant la même période. En ce qui concerne les recettes additionnelles recouvrées par la Douane marocaine, elles ont atteint 3,6 milliards de DH en 2019, montrant ainsi les prouesses du renforcement des différents types de contrôle et à l’échange électronique de données avec les principaux partenaires de l’administration douanière.

Entre autres actions, il y a "le recouvrement des droits de douane sur les Royalties, qui s’est concrétisé par la perception de 450 millions de DH en 2019 et des quatre dernières années non prescrites. Une coopération efficace entre l’ADII et la Direction générale des impôts (DGI) a permis de récolter plus de 155 millions de DH. De même, la lutte contre le trafic des devises opérée dans les différents points frontaliers, a abouti à la saisie d’un équivalent en devises de plus de 129,9 millions de DH", précise la même source.

Sujets associés : Contrebande - Douane marocaine - Trafic - Direction générale des impôts (DGI)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc augmente le prix de l’alcool

Pour mobiliser davantage de ressources financières et lutter également contre l’alcoolisme et le tabagisme, le gouvernement veut passer à la vitesse supérieure. Dans cette optique,...

Baisse du taux de pénétration des cigarettes de contrebande au Maroc en 2020

Le taux de pénétration de cigarettes de contrebande sur le sol marocain en 2020 est de 1,37%. Ce taux est largement en dessous de ceux enregistrés en 2018 et en...

Haute-Garonne : grosse saisie de cartouches de cigarettes de contrebande arrivant du Maroc

Lors de deux interventions distinctes en Haute-Garonne, les douanes ont saisi une importante quantité de cartouches de cigarettes de contrebande arrivant du Maroc et...

Inquiétant taux de pénétration des cigarettes de contrebande au Maroc

Le taux de pénétration des cigarettes de contrebande sur le marché marocain est passé de 3,73% en 2018 à 5,23% en 2019.

Nous vous recommandons

Contrebande

Maroc/ Sebta-Melilia : vers la fin du commerce informel

Plus de doute, fini le trafic informel au niveau de Sebta et Melilla, désormais aux portes d’une nouvelle ère. Dans un rapport annuel, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a inscrit une stratégie bien conçue pouvant faciliter la création...

Sebta et Melilla : l’interdiction de la contrebande fait grincer des dents

Les nouvelles directives mises en place suite à l’ouverture des postes frontaliers des deux enclaves espagnoles, Sebta et Melilla, ne sont pas du goût des commerçants, surtout ceux spécialisés dans la...

L’armée algérienne aurait tué trois Marocains près de Figuig

Trois « contrebandiers » marocains issus d’une même famille auraient été abattus près de Figuig par des éléments de l’armée algérienne.

Des milliers de Marocains dans la misère après la fermeture de Melilla et Sebta

La fermeture des deux postes frontières Bab Sebta et Melilla, est à l’origine de la misère qui affecte des milliers de familles marocaines. Le marché mythique Derb Ghalef à Casablanca qui génère à lui seul plus de 20 milliards de dirhams de chiffres...

Maroc : le roi des boissons alcoolisées en prison

L’opération « mains propres » menée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) vient d’enregistrer ses premières poursuites judiciaires. Le roi des boissons alcoolisées frelatées et deux de ses complices sont derrière les barreaux et attendent de...

Douane marocaine

Grosse saisie de la douane à Casablanca

Les éléments de la Brigade nationale de Douanes ont saisi une grande quantité de marchandises prohibées et sensibles suite à la perquisition de deux magasins à Casablanca.

« Il n’y aura pas de douanes commerciales à Ceuta et Melilla »

Le directeur général des douanes marocaines, Nabil Lakhdar, a déclaré qu’« il n’y aura pas de douane commerciale » à Ceuta, ajoutant que « les passages frontaliers de Ceuta et Melilla ne sont que de petits couloirs pour les contrôles douaniers...

Douane marocaine : le délai d’admission des exportations prolongé

En raison des effets persistants de la crise sanitaire sur les exportations, la douane marocaine a décidé de prolonger de 6 mois les mesures d’assouplissement prises pour soutenir les opérateurs...

Douanes à Sebta et Melilla : Pas d’accord entre l’Espagne et le Maroc

L’Espagne et le Maroc ne sont pas parvenus à un accord pour la réouverture de la douane commerciale à Melilla et la création d’une nouvelle à Sebta, lors de la rencontre tenue mardi à Madrid. Les deux pays ont prévu de se rencontrer à nouveau « dans les...

Tanger : la douane fait grimper les prix des produits de contrebande

Désormais dans le nord du Maroc, les produits de contrebande sont soumis aux taxes douanières. À Tanger comme à Tétouan, cette situation pénalise vendeurs et acheteurs qui appellent les investisseurs et hommes d’affaires au...

Trafic

Karim Harrat, baron de la drogue à Marseille arrêté au Maroc

Un présumé trafiquant de drogue du nom de Karim Harrat, 33 ans, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen, a été interpellé au Maroc. Il est soupçonné d’être impliqué dans une affaire de règlement de comptes en réseaux de trafic de drogue, survenu en aout...

Extradé de Belgique et déjà condamné, un MRE risque une lourde peine

Les autorités belges ont arrêté le célèbre baron de la drogue « R.O » plus connu sous le nom de « Temsamani », et l’ont extradé vers le Maroc. Rabat avait émis plusieurs mandats de recherche à son encontre pour trafic de...

Une sexagénaire arrêtée pour trafic de drogue à Casablanca

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire à Casablanca ont arrêté une femme âgée de 66 ans qui serait impliquée dans une affaire de possession et de trafic de drogue. Un exploit réalisé grâce aux informations fournies par la Direction générale...

Colère aux Pays-Bas après la libération par Dubaï d’un trafiquant de drogue marocain

La libération d’un trafiquant de drogue néerlando-marocain et d’un trafiquant néerlando-bosniaque, qui seraient les cerveaux d’un « super cartel » européen provoque la colère des autorités néerlandaises. Les deux hommes font partie des 49 suspects interpellés en...

Air Algérie veut concurrencer Royal Air Maroc

Air Algérie bat de l’aile, constate le président algérien. Comme solution, Abdelmadjid Tebboune souhaite un changement dans le mode de gestion de la compagnie, afin de la rendre compétitive à l’international, notamment vis-à-vis de Royal Air...

Direction générale des impôts (DGI)

Un nouveau prêt de la Banque mondiale pour le secteur public marocain

Le conseil de l’administration de la Banque mondiale a accordé mardi 7 septembre 2021, un nouveau prêt au Maroc. Ce financement servira à développer le secteur public

Cigarettes vendues au Maroc : 2 ans pour se conformer à la loi

Les cigarettes vendues au Maroc devront se conformer aux normes internationales à compter du 1ᵉʳ janvier 2024. Ainsi en a décidé l’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII). Passé cette date, les cigarettes non conformes à ces dispositions ne...

Les influenceurs marocains dans le viseur du fisc

La direction générale des impôts somme les propriétaires de chaînes (youtubeurs et influenceurs, instagrammeurs, tiktokeurs et autres) de déclarer les revenus générés par leur activité.

Maroc : la réforme de l’impôt sur le revenu sera effective en 2023

Annoncé en juillet dernier, la réforme de l’impôt sur le revenu (IR) entre dans sa phase active dès 2023. Selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, plus rien ne pourra retarder son...

Aides directes aux démunis : le dispositif de mise en œuvre renforcé

De plus en plus de fraudeurs sont dénombrés dans le rang des bénéficiaires des aides directes octroyées aux Marocains touchés par la pandémie du covid-19. Désormais, toutes les demandes passeront par un filtre rigoureux. Le niveau de contrôle et de veille...