Contrôle de l’espace aérien du Sahara par le Maroc : le Polisario désapprouve

23 mars 2023 - 20h50 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Front Polisario a condamné mercredi les pourparlers annoncés entre les autorités espagnoles et marocaines en vue du contrôle par Rabat de l’espace aérien du Sahara.

Le Polisario accuse le Premier ministre, Pedro Sanchez, et le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, d’agir « avec préméditation, dans le dos des chambres et de la société civile espagnole » pour faire avancer leur politique « fausse » pour le Sahara Occidental, a indiqué Abdulah Arabi, délégué du Front Polisario en Espagne, dans un entretien à Europa Press.

« Ce fait démontre le désespoir du gouvernement espagnol face à l’absence de résultats significatifs apportés par la « nouvelle étape » des relations avec le Maroc. Le gouvernement a perdu toute possibilité d’initiative, c’est le Maroc qui gère le rythme, fixe et détermine le rythme des relations entre les deux pays », a dénoncé Arabi, considérant cette initiative de l’Espagne « extrêmement inquiétante ».

À lire : Contrôle de l’espace aérien du Sahara : l’Espagne va passer le relais au Maroc

Arabi a rappelé que selon une décision de la Cour de justice de l’Union européenne de février 2018, Rabat n’a pas de souveraineté sur l’espace maritime et aérien du Sahara et qu’en conséquence, la gestion de l’espace aérien du Sahara « revient au peuple sahraoui » et à l’Espagne qui reste la « puissance administrante de ce territoire tant que le processus de décolonisation […] ne sera pas achevé ».

La réaction du Polisario fait suite à la réponse de la Moncloa à une question parlementaire, admettant que des pourparlers ont déjà commencé avec le Maroc « dans ce domaine », conformément au point 7 de la déclaration commune d’avril 2022, marquant le début d’une nouvelle étape de la relation entre le Maroc et l’Espagne, après plus d’un an de crise diplomatique.

Sujets associés : Espagne - Polisario - Sahara Marocain

Aller plus loin

Une partie de la gauche espagnole s’oppose à la cession du contrôle aérien du Sahara au Maroc

La Gauche unie (Izquierda unida - IU) a demandé des explications au gouvernement espagnol sur les négociations avec le Maroc sur l’espace aérien du Sahara, soupçonnant un...

« L’espace aérien du Sahara ne sera pas cédé au Maroc »

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a rassuré le président des îles Canaries, Ángel Víctor Torres, que le contrôle de l’espace aérien du Sahara ne...

Gestion de l’espace aérien du Sahara : «  Il n’y aura aucun transfert au Maroc  »

Le président des îles Canaries, Ángel Víctor Torres, a assuré que le gouvernement espagnol n’envisage pas de céder au Maroc l’espace aérien du Sahara, jusque-là contrôlé depuis...

Le Maroc exigera de l’Espagne le contrôle de l’espace aérien au Sahara

Le Maroc envisage de contrôler l’espace aérien au-dessus du Sahara. La proposition sera débattue lors de la prochaine réunion de haut niveau avec l’Espagne prévue en novembre,...

Ces articles devraient vous intéresser :

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.