Corée du Sud : Le sacrifice d’un soldat marocain reconnu 70 ans plus tard

21 novembre 2023 - 12h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le ministère coréen des Anciens combattants et des Patriotes a rendu hommage à un soldat marocain tué au cours de la guerre de Corée qui a commencé en 1950 et s’est terminée en 1953.

Ftetam, la fille âgée de 82 ans du soldat marocain Mohamed el-Asri, a participé à la cérémonie organisée en l’honneur de son père, le 11 novembre au cimetière de l’ONU à Busan, à l’occasion du 70ᵉ anniversaire de l’armistice de la guerre de Corée, fait savoir l’ambassade du Maroc à Séoul. Occasion pour l’octogénaire de rendre un hommage émouvant à son père, dont l’histoire est restée secrète pendant des décennies. Caporal-chef, Mohamed el-Asri est mort au combat dans la région de Munchi, dans la province de Jeolla du Nord, en Corée du Sud, le 5 mars 1951. Son corps repose aujourd’hui dans le cimetière des Nations unies à Busan, aux côtés de 2 300 autres soldats.

À lire : Les tirailleurs marocains, des « combattants extraordinaires »

Selon la représentation marocaine, la découverte de sa tombe dans le cimetière des Nations unies à Busan est « une bénédiction miséricordieuse » pour sa fille. « La cérémonie ne rend pas seulement hommage aux soldats tombés au champ d’honneur, elle permet également aux familles comme celle des el-Asri, dont les proches ont fait le sacrifice ultime pour la paix et la démocratie, de tourner la page et d’être reconnues », a déclaré au Korea Herald l’ambassade du Maroc à Séoul, ajoutant que des efforts récents ont été faits pour identifier et honorer les vétérans marocains de la guerre de Corée qui ont combattu sous les ordres du bataillon français de l’ONU.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ambassades et consulats - Corée du Sud

Aller plus loin

Hommage aux soldats marocains de la guerre de Corée

L’ambassade de la Corée du Sud à Rabat a rendu hommage aux soldats marocains qui ont participé à la guerre de Corée en 1950-53. Des restes de ces derniers ont été découverts au...

Les tirailleurs marocains, des « combattants extraordinaires »

Jacques Gouviers, un Alsacien, ancien combattant et témoin de la libération de Mulhouse, né et ayant grandi au Maroc, se souvient des combattants marocains qui, pour lui, sont...

Quand les soldats marocains tournaient le dos à la France

La chercheuse et écrivaine italo-marocaine, Anna Mahjar-Barducci, a rendu hommage à son grand-père marocain qui a pris une part active dans la guerre d’Indochine encore appelée...

La Corée rend hommage aux anciens soldats marocains

« Maroc-Corée, Frères de Sang », c’est le nom de cet ouvrage bilingue (français/anglais), édité conjointement par l’ambassade de la République de Corée à Rabat et la Fondation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.