Coronavirus au Maroc : les autorités sévissent et les Marocains patissent

30 juillet 2020 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Sept souks de bétail destiné au sacrifice de l’Aïd Al – Adha ont été fermés par les autorités. Il leur est reproché le non-respect des mesures sanitaires requises en vue d’éviter la propagation du coronavirus.

Cette décision intervient au regard des observations et recommandations des commissions locales de suivi des souks conformément au guide publié conjointement à ce sujet, indique un communiqué conjoint publié des ministères de l’Intérieur et de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts.

Au nombre de ces souks, il y a le Souk Al Had à Sidi Bouknadel-Salé (Région de Rabat-Salé-Kénitra) fermé le 27 juillet, le Souk el Arba el Aounate au niveau de la Province de Sidi Bennour (Région de Casablanca-Settat) fermé le 29 juillet et du Souk Had Lfraita au niveau de la Province d’El Kelaa des Sraghnas (Région de Marrakech-Safi, fermé le 27 juillet.

Trois autres souks ont été également fermés dans la région de Fès-Meknès à savoir bouderbala (Commune Boubidmane), sebt jahjouh et Ras Jerry, fermés le 20 juillet et le souk Ait Ishak à Khénifra, fermé le 28 juillet au niveau de la région de Beni Mellal-Khénifra.

D’après le même document, les services compétents des deux ministères restent mobilisés, en étroite coordination avec les départements, les établissements, les communes et les organisations professionnelles concernées pour veiller au respect des conditions sanitaires et des mesures requises au niveau des souks, contrôle du transport des animaux destinés à l’Aïd ainsi que pour le respect des mesures sanitaires le jour de l’Aïd par les intervenants dans le processus d’abattage. La même source précise également que les mesures sanitaires préventives à respecter ont été publiées dans un guide pratique, largement diffusé.

Grâce à ce guide, les éleveurs pourront consulter les mesures organisationnelles à instaurer dans les marchés à bestiaux destinés à l’Aïd Al Adha, en termes d’aménagement et d’accès, ainsi que les mesures sanitaires à respecter le jour de l’Aïd par les bouchers et les métiers conjoncturels autour de l’évènement.

Sujets associés : Santé - Aïd al-Adha 2023 - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Santé

Les pédiatres s’inquiètent des conséquences de l’enseignement hybride sur les enfants

La pandémie du coronavirus a engendré de nouvelles méthodes de travail au Maroc, dans tous les secteurs avec le télétravail, devenu un moyen de lutte contre la propagation du virus. Les élèves et étudiants ont été soumis à l’enseignement à distance et...

Le Maroc renforce sa stratégie pour le développement du tourisme médical

De par la globalisation du secteur de la santé, le tourisme médical connaît un véritable essor ces dernières années. Conscient de cette opportunité, le Maroc entend explorer tous les maillons de la chaîne de valeur et renforcer la stratégie à mettre en place...

Atteinte d’un cancer, une saisonnière marocaine sera prise en charge par l’Espagne... au Maroc

Après plusieurs années de lutte, Smahia Benjafel, la saisonnière marocaine de 57 ans, atteinte d’un cancer en phase terminale à Huelva où elle participe chaque année depuis 15 ans à la campagne de fruits rouges, peut enfin jouir de ses droits. Elle...

Une Marocaine critique la prise en charge des aînés dans les EHPAD et les hôpitaux français

Sabrina Bakir-Rio, Marocaine résidant en France dénonce le « système capitaliste qui privilégient les économies à la qualité de vie » des personnes âgées dans les EHPAD et les hôpitaux français.

Les huiles essentielles efficaces, mais pas sans risque

Connues pour leurs multiples vertus, les huiles essentielles sont de plus en plus demandées au Maroc, surtout depuis la propagation de la pandémie du coronavirus. Toutefois, leur usage n’est pas sans...

Aïd al-Adha 2023

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À l’approche de l’Aid Al Ahda, les autorités multiplient les contrôles sanitaires pour animaux, notamment l’alimentation des ovins destinés au sacrifice.

Voici la date de l’Aïd El Adha 2020 au Maroc

L’Aïd El Adha, sera célébré le 31 juillet 2020 prochain au Maroc, selon les calculs astronomiques du membre de l’Union arabe des sciences de l’espace et de l’astronomie, Brahim Jerouane.

Aïd Al-Adha : l’arrivée massive des MRE devrait faire grimper les prix

Pour fêter l’Aïd Al-Adha, les Marocains devront faire face à une hausse du prix des bêtes destinées au sacrifice. Plusieurs raisons expliquent cette situation, dont l’arrivée massive des MRE cette année.

Aïd Al-Adha : les musulmans de Sebta en colère

La décision de suspension de l’Aïd Al-Adha 2020 prise par les autorités locales à Sebta n’est pas du goût des musulmans de la ville. Il en est de même pour l’interdiction de l’importation des moutons du Maroc à Melilla où la fête sera...

Maroc : la date de l’Aïd al-Adha 2020 désormais connue

La date de la célébration de l’Aïd al-Adha 2020 au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être confirmée par les calculs astronomiques.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

De nouveaux quartiers en quarantaine à Casablanca

Les habitants de l’arrondissement d’Anfa à Casablanca doivent faire face à une série de mesures restrictives en raison de la multiplication des cas de contamination au Covid-19.

Des Britanniques arrêtés à Agadir pour des faux tests Covid-19

Des agents de la Sûreté nationale de l’aéroport d’Agadir-Al Massira ont procédé samedi dernier à l’arrestation de cinq touristes britanniques appartenant à une même famille. Ils auraient présenté de faux tests...

Protection sociale : le FMI adresse un satisfécit au Maroc

Les efforts fournis par le gouvernement pour étendre la protection sociale à tous les Marocains ont été salués par le chef de la mission du FMI, chargé du Maroc, Roberto Cardarelli.

Royal Air Maroc augmente son capital

Après plusieurs mois d’attente, Royal Air Maroc va augmenter son capital de 3,4 milliards de DH grâce aux apports de l’État et de la fondation Hassan II (deux actionnaires majoritaires qui détiennent 98% des actions. L’ouverture de la souscription est...

Covid-19 au Maroc : les raisons de l’augmentation du décès des patients admis aux urgences

Au Maroc, environ 20% des patients atteints du Covid-19 admis au service des urgences meurent. Docteur Tayeb Hamdi, vice-président de la Fédération nationale de la Santé évoque les raisons qui expliquent cette...