Maroc : le gouvernement offre un toit aux SDF

5 avril 2020 - 05h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Toujours dans la dynamique de limiter la propagation du coronavirus, 3 000 personnes sans domicile fixe (SDF) sont accueillies dans des centres sociaux ou sportifs. C’est ce qu’indiquent les statistiques du ministère de la Solidarité et de la famille.

Ces personnes démunies, habituées à vivre dans le dénuement le plus total, sont prises en charge par le gouvernement. Désormais hébergées, elles pourront bénéficier de repas chauds et seront à l’abri, en théorie, de toute contamination au covid-19.

Par ailleurs, 162 personnes qui se trouvaient dans la rue, ont été remises à leurs familles afin de limiter les risques de propagation du virus au sein de cette population marginalisée.

Sujets associés : Pauvreté - Gouvernement marocain - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Les SDF hébergés gratuitement dans un hôtel à Al Hoceima

Des sans-abris sont hébergés depuis ce lundi dans un hôtel de la ville d’Al Hoceima, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures préventives annoncées par les autorités...

Maroc : des SDF protégés du coronavirus

Face à la pandémie de COVID-19, l’Entraide nationale en partenariat avec les autorités locales et des organisations de la société civile mène une opération de relogement des...

Tanger : les habitants se mobilisent pour les SDF

Un riche propriétaire foncier de Tanger a mis dix de ses appartements à la disposition des sans-abris pendant la période de confinement.

Les SDF de Tanger ont un toit

Une initiative a été lancée à Tanger par des acteurs de la société civile pour héberger des sans-abris et des personnes sans domicile fixe durant l’état d’urgence sanitaire.

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs immobiliers, par une aide financière directe aux familles.

Maroc : le gouvernement et les syndicats divisés sur la hausse des salaires

Fin de la lune de miel entre le gouvernement et les centrales syndicales. Si la première phase des négociations s’est déroulée dans une ambiance détendue, des discordes sont apparues au cours du deuxième round sur certaines questions essentielles comme...

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne s’aggrave avec la célébration dimanche, la fête du sacrifice.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...