Coronavirus au Maroc : le dépistage par échantillonnage lancé

25 avril 2020 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le ministère de la Santé a lancé le dépistage par échantillonnage dans les usines et prisons, pour tenter de lutter contre les foyers de contamination du covid-19 qui se développe depuis ces derniers jours au sein de ces unités.

Par une note en date du 22 avril, les mesures prises par le ministère ont été communiquées. Il s’agit d’élargir les tests de détection par échantillonnage, au niveau des usines et des prisons du royaume. Tout est parti de l’apparition de centaines de cas testés positifs dans des unités industrielles et les prisons. Ces unités devenaient des foyers de contamination. L’objectif est de lutter contre la propagation du covid-19, rapporte L’Économiste qui précise que pour la mise en œuvre de ce plan de riposte, des équipes médicales ont été mobilisées.

Il sera procédé à des prélèvements et consultations médicales spécialisés sur place, précise la note du ministère de la Santé. Aussi, est-il recommandé de ne pas dépasser 10 prélèvements par entité, selon un échantillon homogène et en tenant compte de l’organisation architecturale et la gestion des flux.

Au cours du dépistage, une fiche validée par les ministères de l’Industrie, de la Santé et de l’Emploi sera renseignée pour examiner les mesures préventives de lutte contre le coronavirus au sein des entités. Elle permettra également d’évaluer le risque de propagation au sein desdites unités industrielles. Les ministères de l’Industrie, de la Santé et de l’Emploi ont annoncé que le contrôle du respect des règles d’hygiène au sein de ces unités, sera assuré par des commissions permanentes mixtes. Ce qui va permettre de lutter contre l’éclosion de nouveaux foyers de contamination.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : le Maroc veut augmenter le nombre de tests

Le nombre de tests du Covid-19 effectués quotidiennement au Maroc doivent augmenter pour refléter au mieux la situation épidémiologique du pays, souhaite le ministre de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.