Coupe du Monde 2030 : Emmanuel Macron fait pression pour une finale au Maroc

1er décembre 2023 - 22h00 - Sport - Ecrit par : Bladi.net

Le président français Emmanuel Macron ferait pression pour que la finale de la Coupe du Monde 2030 se déroule au Maroc, au lieu de l’Espagne. Le voisin du nord espère accueillir cet événement au nouveau stade Santiago Bernabéu.

Macron cherche à asseoir la présence française sur la scène internationale à travers cette initiative, affirme le journal espagnol El Debate. La Coupe du Monde 2030, organisée conjointement par l’Espagne, le Maroc et le Portugal, se distingue par sa nature transcontinentale, impliquant l’Europe et l’Afrique, et éventuellement l’Amérique du Sud pour les premiers matchs.

Bien que l’Espagne semble un choix logique pour la finale – précise la même source – avec son stade Santiago Bernabéu rénové pouvant accueillir plus de 80 000 spectateurs, le Maroc propose également un stade moderne à Casablanca. Le Portugal, en revanche, est écarté de cette compétition en raison de l’absence d’un stade répondant aux exigences de capacité de la FIFA.

A lire : Finale de la Coupe du monde 2030 : la tension monte entre le Maroc et l’Espagne

Usant de son influence dans le football international, le président français presse la FIFA pour que la finale se tienne au Maroc, mettant en avant le fait que l’Espagne a déjà accueilli une finale de Coupe du Monde, tandis que le Maroc, malgré plusieurs candidatures passées et une collaboration étroite avec la FIFA, n’a jamais eu cette opportunité.

Cette initiative de Macron, si elle aboutit, pourrait être un coup dur pour l’Espagne, qui compte déjà le plus grand nombre de sites et de matchs pour la Coupe du Monde 2030. Le gouvernement espagnol, conscient de ces pressions, travaille activement pour assurer que la finale se tienne en Espagne. La RFEF (Fédération espagnole de football), bien que n’ayant pas pris position publiquement, a reçu le soutien du secrétaire d’État aux Sports, qui espère voir la finale se tenir en Espagne.

La décision finale n’étant pas encore arrêtée, la France propose un compromis : les demi-finales en Espagne, et la finale au Maroc. L’Espagne, de son côté, peut compter sur une bonne relation avec le président de la FIFA, Gianni Infantino, connaissant bien le football espagnol et ayant été stagiaire à LaLiga. Le Real Madrid joue également un rôle clé dans ces négociations, tandis que la RFEF attend de nouvelles élections pour renforcer sa position dans ce débat international.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Football - Emmanuel Macron - Coupe du monde 2030

Aller plus loin

Coupe du monde : un stade de 110 000 places à Casablanca

Le Maroc veut la finale de la Coupe du monde 2030 et pourrait l’avoir avec le nouveau stade qui devrait être construit à Benslimane, dans la région de Casablanca.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président...

Coupe du monde 2030 : tensions Espagne-Maroc ?

Le président par intérim de la Fédération espagnole de football (RFEF), Pedro Rocha, a exprimé son souhait de voir la finale de la coupe du monde 2030 se jouer en Espagne. Une...

Coupe du monde 2030 : le Roi Mohammed VI sollicite l’aide des pays arabes

Le Maroc aurait demandé le soutien politique, financier et logistique des pays du Golfe pour sa candidature conjointe avec l’Espagne et le Portugal pour la coupe du monde 2030.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme marocain surfe sur la vague « Lions de l’Atlas »

Les exploits des Lions de l’Atlas au Qatar ne font pas seulement le bonheur des fans de football. Ils constituent également une bonne campagne publicitaire pour le tourisme marocain, selon l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Manchester United et Sofyan Amrabat : le deal

Manchester United est en très bonne voie pour faire signer l’international marocain Sofyan Amrabat pour un montant de 30 millions de livres sterling. Des négociations « secrètes » ont eu lieu entre la Fiorentina et le club anglais.

Après un Mondial historique, le Maroc confronté à la pression de la CAN

Il y a un peu plus d’un an, lors de la Coupe du Monde au Qatar, le Maroc avait établi un nouveau standard pour le football africain en atteignant la demi-finale. Ayant placé la barre très haut, les Marocains sont attendus au tournant et ils devront...

Un grand club anglais veut Sofyan Amrabat

Liverpool se penche sérieusement sur la possibilité de recruter Sofyan Amrabat, actuellement dans le viseur de Manchester United. Le recrutement pourrait s’accélérer si Fabinho s’en va vers Al Ittihad pour une somme avoisinant les 40 millions de livres.

Coupe du monde clubs : Motsepe et Infantino sont au Maroc pour le tirage au sort

Le président de la CAF et celui de la FIFA sont au Maroc pour assister au tirage au sort de la coupe du monde des clubs. La cérémonie se tient à l’académie Mohammed VI de Salé.

Walid Regragui critique la prestation de ses joueurs

La déception était palpable chez le sélectionneur national Walid Regragui suite au match nul (1-1) des Lions de l’Atlas face aux Eléphants ivoiriens au Stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.

Le Real Betis mise sur Chadi Riad

Le Real Betis veut s’offrir Chadi Riad, actuellement en prêt avec option d’achat dans le club.

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.

Achraf Hakimi manque beaucoup à Luis Enrique

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Luis Enrique, a déclaré que l’absence de l’international marocain Achraf Hakimi, n’a pas eu d’impact négatif sur le rendement de l’équipe, précisant qu’il travaille pour obtenir les meilleures performances des...