Covid-19 au Maroc : guerre au ministère de la Santé

23 juillet 2020 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

La cellule de communication du ministère de la Santé est en proie à une guerre de leadership entre ses cadres.

La nomination du nouveau ministre de la Santé est à l’origine d’un nouvel ordre au sein du ministère, notamment au niveau de la direction de la communication, rapporte le quotidien Assabah. Les premières réformes du patron du département de la Santé ont touché cette direction de la communication. La nouvelle direction qu’il avait imposée dès le début, s’était opposée à tout plan de communication et tout contact avec la presse.

D’après le même quotidien, Aït Taleb, dès son arrivée, avait annulé tous les contrats et engagements conclus par son prédécesseur en faisant désormais appel à des conseillers en communication. Il a en outre opéré des changements dans l’organigramme de la direction de la Communication avant d’être surpris par la propagation du coronavirus.

La source de ces différends constatés entre les cadres est la rente de la communication au sein du ministère. Elle a contraint les responsables à réviser à dix reprises leur plan d’intervention en l’espace de trois mois. À ce jour, 5 responsables ont été évincés, alors que d’autres cadres relevant de la fonction publique ou des contractuels ont rejoint ce service.

Pour accompagner les publications quotidiennes des chiffres du coronavirus, un grand espace sera également consacré, chaque vendredi, au bilan hebdomadaire avec la présentation des données et des cartes, ainsi que l’intervention de professeurs et d’experts pour répondre aux demandes d’explications des citoyens, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : le ministère de la Santé veut faire taire une blogueuse

Le ministère de la Santé demande l’ouverture d’une enquête sur des « accusations diffamatoires formulées par une blogueuse ». La plainte a été déposée le mercredi 9 septembre.

Ces articles devraient vous intéresser :

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.