Maroc : le ministère de la Santé veut faire taire une blogueuse

11 septembre 2020 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le ministère de la Santé demande l’ouverture d’une enquête sur des « accusations diffamatoires formulées par une blogueuse ». La plainte a été déposée le mercredi 9 septembre.

La blogueuse qui se retrouve dans le viseur du ministère a diffusé sur les réseaux sociaux, une vidéo dans laquelle elle a fait de graves accusations. Elle accuse le ministère et son chef d’avoir manipulé les marchés publics et de manquer de transparence dans la gestion des deniers publics. Elle faisait allusion dans sa vidéo à l’achat du matériel de réalisation des tests de dépistage du Covid-19, et l’acquisition des masques de protection.

Le ministère de la Santé a donc décidé de poursuivre l’intéressée pour « accusations diffamatoires et calomnieuses », qui sont des « faits punis par la loi conformément au code de procédure pénale », est-il écrit.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Vidéos - Ministère de la Santé - Plainte - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : guerre au ministère de la Santé

La cellule de communication du ministère de la Santé est en proie à une guerre de leadership entre ses cadres.

Coronavirus au Maroc : l’enquête se poursuit à Safi

Un foyer de contamination au Covid-19 a été détecté dans une usine de conditionnement de poisson à Safi. La brigade régionale de la police judiciaire de Marrakech a ouvert une...

Vaccin anti covid-19 : les cadres de la santé ne veulent pas servir de cobayes

L’appel lancé par le ministre de la Santé aux cadres du secteur, leur demandant de participer aux essais cliniques sur le vaccin anti Covid-19, vient troubler la bonne relation...

La blogueuse Mayssa Salama Ennaji interrogée par la police

La blogueuse marocaine Mayssa Salama Ennaji fait l’objet d’une plainte déposée à son encontre par le ministre de la Santé. Khalid Ait Taleb a décidé de la poursuivre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.