Vaccin anti covid-19 : les cadres de la santé ne veulent pas servir de cobayes

28 août 2020 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

L’appel lancé par le ministre de la Santé aux cadres du secteur, leur demandant de participer aux essais cliniques sur le vaccin anti Covid-19, vient troubler la bonne relation qu’il entretient avec eux depuis le début de l’épidémie. À travers plusieurs messages postés sur les réseaux sociaux, ils ont fait part de leur mécontentement.

La participation aux essais cliniques du vaccin contre le coronavirus divise le ministre Khalid Aït Taleb et les cadres de la santé, médecins, infirmiers et personnel de l’administration. Même si les essais cliniques ne sont pas obligatoires, certains estiment que le ministère n’a toujours pas inscrit le Covid-19 sur la liste des maladies professionnelles afin de permettre au personnel soignant d’avoir droit à des indemnités. L’autre raison qui explique le refus de certains cadres est la peur des effets secondaires que pourraient engendrer ces essais cliniques, rapporte Assabah.

Dans les messages postés sur les réseaux sociaux, les cadres reprochent également à leur ministre de tutelle, le fait d’avoir banalisé les sacrifices qu’ils ont faits durant la période critique de la pandémie. Ils dénoncent les retenues sur leur salaire, la suspension des congés annuels et le retard de leurs indemnités ».

De son côté, le ministère de la Santé a entamé des campagnes de sensibilisation pour avoir le plus de volontaires. Il insiste sur le fait que ces essais cliniques n’ont rien de dégradant et que les volontaires pourront avoir toutes les informations y afférentes. Il a pour finir indiqué que c’est une initiative qui permettra aux Marocains d’avoir accès au vaccin contre le coronavirus et par la même occasion, limiter la propagation du virus, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Plainte - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Khalid Aït Taleb

Aller plus loin

Covid-19 : le vaccin chinois en essai au Maroc

Les essais cliniques du vaccin anti-covid chinois débuteront dès la semaine prochaine au Maroc. Cette démarche est incontournable dans le processus qui permet de s’assurer de la...

Vaccin anti covid-19 : deux laboratoires travailleront avec le Maroc

Le chef du gouvernement a annoncé au cours du Conseil du jeudi 24 septembre que le vaccin contre le Covid-19 sera disponible à la fin des essais cliniques qui ont démarré, il y...

Vaccin anti covid-19 : les essais cliniques démarrent au Maroc

600 Marocains se sont portés volontaires pour participer aux essais cliniques du vaccin anti Covid-19, qui se feront aux CHU de Rabat et de Casablanca ainsi qu’à l’hôpital...

Vaccin anti-Covid-19 : les Chinois et les Russes se disputent le Maroc

Au Maroc, les essais cliniques du vaccin chinois vont commencer cette semaine, à la grande déception des Russes qui ne supportent pas d’être devancés par les Chinois.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.