Covid-19 : Dakhla se confine à nouveau

28 avril 2021 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Covid-19 oblige ! En raison d’une hausse des cas de contamination au coronavirus enregistrée dans des établissements scolaires de Dakhla, les cours en présentiel y sont suspendus. La décision émane de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Dakhla Oued El-Dahab.

La situation épidémiologique dans la région de Dakhla devient préoccupante. Ces derniers jours, plusieurs cas de contamination au coronavirus ont été enregistrés et principalement dans le rang des élèves et du corps enseignant. Aussi, l’AREF de Dakhla et le comité local de surveillance épidémiologique ont-ils décidé de l’arrêt des cours en présentiel dans certains établissements pour 10 jours.

Ces derniers jours, une augmentation du nombre des personnes contaminées dans la région de Dakhla a été enregistrée, faisant de cette région, la quatrième la plus contaminée au Maroc, avec 28 cas et un décès enregistrés samedi. Face à cette situation, plusieurs mesures ont été mises en place par les autorités de la région pour freiner la propagation du virus. Ainsi, la ville est de nouveau en confinement, les transports en commun et certains taxis ont été suspendus, les cafés et les restaurants sont fermés, les magasins eux, ferment à 20h et la ville est sous couvre-feu national de 20h à 6h. De plus, tout rassemblement public ou privé est interdit.

Toutefois, malgré toutes ces mesures, le chiffre ne cesse de grimper au niveau des établissements scolaires. D’où, l’obligation de fermer les écoles, même si les examens de certification sont proches. Ce qui va probablement agir sur la date et le déroulement des cours et de l’examen si la situation ne change pas.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Education - Dakhla - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Lycée Lyautey de Casablanca fermé pour 15 jours

La recrudescence de Covid 19 interpelle les autorités sanitaires. A Casablanca, où la situation épidémiologique de la région n’est pas encore rassurante, les autorités ont...

Etablissements français au Maroc : le présentiel ne rassure pas les parents d’élèves

Le choix de la Mission française d’opter pour un mode d’enseignement quasi-présentiel pour la rentrée scolaire ne rassure pas totalement les parents d’élèves du Lycée Lyautey...

De nouveaux cas de coronavirus au lycée Lyautey de Casablanca

Quelques jours après la reprise des cours en présentiel au Maroc, trois cas de coronavirus ont été déjà recensés au lycée Lyautey de Casablanca. Il s’agit de deux élèves de...

Le lycée Descartes de Rabat fermé suite à la flambée de cas de Covid-19

Le Lycée Descartes de Rabat va fermer ses portes dès ce samedi jusqu’à nouvel ordre généralisant à nouveau l’enseignement à distance. C’est du moins l’information donnée jeudi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Maroc : des notes trop gonflées dans les écoles privées ?

Au Maroc, le phénomène des « notes gonflées » continue de sévir dans des écoles privées. C’est du moins le constat fait suite à la fuite de certains relevés de note sur les réseaux sociaux après la publication des résultats du BAC 2024.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.