Covid-19 : voici ce qui justifie la hausse des décès

19 novembre 2020 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

La résurgence des décès au cours de ces dernières semaines est inquiétante. Elle serait due au passage de certaines provinces en phase III de propagation du virus, selon le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb.

En réponse à une question orale sur “les causes de la hausse des cas de décès parmi les personnes contaminées” devant la Chambre des conseillers, le ministre a rappelé que ces décès sont dus à la hausse des cas actifs et des cas critiques. À l’en croire, le taux de létalité est restée constant (1,7%).

Pour Khalid Ait Taleb, les décès touchent les hommes, les adultes de plus de 65 ans et les patients qui souffrent de maladies chroniques, notamment le diabète, le cancer et les maladies cardiovasculaires. 55% des personnes ayant succombé au coronavirus souffraient de maladies chroniques, notamment du diabète, de l’hypertension, de l’asthme, du cancer et de bien d’autres maladies contre 89% de décès survenus dans les services de réanimation et de soins intensifs, précise-t-il.

69% des défunts concerne les hommes, généralement âgés entre 40 et 65 ans.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Décès - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le gouverneur de Tan Tan meurt du Covid-19

La nouvelle est tombée le mercredi 30 décembre. Hassan Abdelkhalki, gouverneur de la province de Tan Tan, est décédé à l’âge de 63 ans du Covid-19.

Coronavirus au Maroc : 81 morts en 24 h

Avec la résurgence des cas d’infection au Maroc, le nombre de morts dus au coronavirus ne cesse d’augmenter. Le Royaume a enregistré 81 décès, soit un total de 4 506 depuis le...

Emoi au Maroc après le décès du Covid-19 du Dr Othmane Baid

Le directeur de l’hôpital Mohammed V à Casablanca, Dr Othmane Baid n’est plus. Il est décédé, dimanche, des suites d’une infection au Covid-19.

Coronavirus : 75 morts en 24h au Maroc

Le coronavirus a fait 75 morts ces dernières 24 heures au Maroc, indique le ministère de la Santé, portant le nombre de décès à 4272 depuis le début de l’épidémie en mars dernier.

Ces articles devraient vous intéresser :

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.