Recherche

L’affaire dite crash d’un avion transportant du cannabis devant la justice marocaine

© Copyright : DR

22 janvier 2022 - 22h00 - Maroc - Par: S.A

Le procès des six personnes dont un ressortissant espagnol interpellés suite au crash d’un avion léger transportant de la drogue vers l’Espagne s’est ouvert devant le tribunal de première instance de Tanger vendredi.

Six individus doivent répondre de leurs actes devant la justice marocaine. Parmi eux, Ignacio, un jeune pilote espagnol-étudiant en troisième année à World aviation – qui transportait de la drogue vers l’Espagne. L’aéroplane avait décollé à proximité d’une zone résidentielle sur la route reliant Sebt Zinnatt et Dar Chaoui aux environs de Tanger, mais s’est écrasé, après avoir percuté un camion poubelle. Le pilote a expliqué aux enquêteurs qu’il n’était pas au courant de l’endroit où il se rendait, rapporte Al Oâmk Al Maghribi. Il a ainsi assuré avoir violé par erreur l’espace aérien marocain.

À lire : Tanger : on en sait un plus sur le crash de l’avion transportant du cannabis

Ignacio a en outre révélé que c’est un ami qui lui avait demandé de se rendre à Ceuta pour transporter une cargaison de drogue en échange de 50 000 euros sans lui préciser que l’avion allait atterrir au Maroc. Il affirme être une victime et accuse le réseau de trafiquants derrière l’acheminement de cette cargaison de l’avoir forcé à travailler avec eux. Le jeune pilote est poursuivi pour détention illégale, transport et trafic de drogue et entrée illégale sur le territoire marocain.

À lire : Un Espagnol arrêté au Maroc après atterrissage d’urgence d’un avion

Un chauffeur de camion d’ordures, son accompagnateur, un employé d’une entreprise de collecte de déchets ménagers, ainsi qu’un employé d’une coopérative de la commune rurale de Sabt Zeinat, se trouvent, eux aussi, au banc des accusés. Les trois premiers sont accusés d’assistance et d’aide au pilote dans une affaire de contrebande. Quant à l’employé de la coopérative, il est accusé d’avoir volé un colis du cannabis près de l’emplacement de l’avion. Il avait dissimulé le colis dans la ferme de la coopérative. Il est poursuivi pour vol et détention de drogue.

Pour rappel, les éléments de la gendarmerie royale ont arrêté fin décembre dans un complexe résidentiel de luxe à Tanger un autre présumé trafiquant de drogue dans le cadre de l’enquête ouverte suite à la saisie de 12 tonnes de drogue et du crash de l’avion.

Mots clés: Tanger , Procès , Droits et Justice , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact