Tanger : le pilote espagnol qui transportait de la drogue vers l’Espagne condamné

8 février 2022 - 16h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Le tribunal de première instance de Tanger a condamné vendredi dernier le pilote espagnol qui transportait une grande quantité de drogue vers l’Espagne et dont l’avion s’était écrasé sur la route reliant Sebt Zinnat et Dar Chaoui le 30 novembre 2021, à quatre ans de prison ferme.

Outre la peine de prison, Ignacio, jeune pilote espagnol - étudiant en troisième année à World aviation — doit s’acquitter d’une amende de 10 000 DH et verser 5 millions de dirhams de dommages et intérêts à la douane marocaine, soit près de 500 000 euros, rapporte Al Akhbar. Les éléments de la gendarmerie royale l’avaient interpellé le 30 novembre dernier après qu’il a tenté un atterrissage d’urgence au Sud-Est de Tanger.

À lire : L’affaire dite crash d’un avion transportant du cannabis devant la justice marocaine

L’aéroplane avait décollé à proximité d’une zone résidentielle sur la route reliant Sebt Zinnatt et Dar Chaoui aux environs de Tanger, mais s’est écrasé, après avoir percuté un camion poubelle. Un chauffeur de camion d’ordures, son accompagnateur, un employé d’une entreprise de collecte de déchets ménagers, ainsi qu’un employé d’une coopérative de la commune rurale de Sabt Zeinat, sont, eux aussi, impliqués dans cette affaire.

Sujets associés : Espagne - Drogues - Tanger - Prison

Aller plus loin

Tanger : on en sait un plus sur le crash de l’avion transportant du cannabis

L’avion qui s’est écrasé à Tanger, le 30 novembre dernier est un ancien aéroplane transportant de la drogue vers l’Espagne. Après l’arrestation du conducteur, un pilote...

Un Espagnol arrêté au Maroc après atterrissage d’urgence d’un avion

Les éléments de la gendarmerie royale ont interpellé un ressortissant espagnol qui a tenté un atterrissage d’urgence au Sud-Est de Tanger, le 30 novembre dernier. L’avion...

L’affaire dite crash d’un avion transportant du cannabis devant la justice marocaine

Le procès des six personnes dont un ressortissant espagnol interpellés suite au crash d’un avion léger transportant de la drogue vers l’Espagne s’est ouvert devant le tribunal...

Sahara : six tonnes de drogue saisies le long de la ligne de défense

Des patrouilles menées le 13 février par les Forces armées royales (FAR), le long de la ligne de défense au niveau de Oum Dreiga, a permis de faire échec à une tentative...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.