L’Espagne expulse un Marocain pour avoir violé et séquestré une femme

14 avril 2022 - 20h40 - Ecrit par : A.P

L’Audience nationale a confirmé la décision du tribunal de Gérone qui a condamné en 2021 un Marocain à une peine de huit ans de prison pour avoir violé et séquestré une jeune femme dans un appartement de Blanes (Gérone) en 2015.

La défense du Marocain a fait appel de la décision du tribunal de première instance de Gérone, estimant que le juge a violé la présomption d’innocence de l’accusé et « mal » apprécié l’expertise médico-légale. Mais l’Audience nationale a rejeté l’appel, soutenant qu’« il n’y a pas eu violation du droit à la présomption d’innocence, car le tribunal a apprécié et pesé les éléments de preuve pour condamner l’accusé » à 8 ans de prison ferme en juillet 2021.

À lire : Espagne : un Marocain risque 10 ans de prison pour avoir kidnappé et séquestré sa femme

Le tribunal a ensuite décidé de remplacer la peine de prison par l’expulsion du Marocain et de lui interdire l’entrée en Espagne pendant une période de 8 ans, estimant qu’il ne s’était pas bien intégré en Espagne. Les faits pour lesquels il a été condamné remontent au 1ᵉʳ janvier 2015, date à laquelle il a retrouvé le sac oublié par la victime dans une discothèque de Blanes et a exigé que celle-ci l’accompagne chez lui avant de le récupérer.

À lire : Un Marocain expulsé d’Espagne

Une fois dans la maison, située en face de la discothèque, le prévenu l’a emmenée dans une chambre et l’a agressée sexuellement. Il l’a ensuite menacée d’appeler ses amis pour la violer si elle n’arrêtait pas de crier. Le Marocain a séquestré la victime pendant quatre heures, avant que celle-ci ne lui propose de sortir prendre le petit déjeuner. La jeune fille croise alors dans la rue un parent qui était à sa recherche et, se voyant dos au mur, le prévenu a pris la fuite.

Le même jour, les Mossos ont réussi à lui mettre la main dessus. Quant à la victime, elle souffre depuis lors de stress post-traumatique, de troubles du sommeil et de problèmes de concentration. Elle ne veut plus retourner à Blanes, car la ville lui rappelle la mésaventure qu’elle a vécue.

Tags : Violences et agressions - Séquestration - Expulsion - Espagne

Aller plus loin

Un Marocain pro-Daech expulsé d’Espagne

Un Marocain, arrêté par la police nationale en 2017 alors qu’il tentait de commettre un attentat terroriste à Madrid à Noël, a été condamné à deux ans et demi de prison. Mais il sera...

Espagne : un présumé terroriste expulsé au Maroc

Les autorités espagnoles ont expulsé au Maroc un individu arrêté en mars dernier dans la ville espagnole de Basauri au Pays basque pour incitation à des actions terroristes contre...

Un Marocain expulsé d’Espagne

Un Marocain de 25 ans vient de perdre son procès en appel contre la décision de son expulsion du territoire espagnol pour menace à la sécurité nationale, prononcée en 2018 par les...

Des Marocains libérés après avoir été accusés à tort de viol à Malaga

Une Guatémaltèque, victime présumée de viol par trois hommes d’origine marocaine sur une plage de Malaga, dans le sud de l’Espagne, a retiré sa plainte alors que la procédure...

Nous vous recommandons

Fuite au Maroc des fortunes tunisiennes

En raison du climat socio-politique et économique tendu, les hommes d’affaires et leurs familles fuient la Tunisie pour s’installer au Maroc, aux Emirats arabes unis ou encore en France.

Espagne : blackout total sur le nombre de Marocains rapatriés

Le ministère de l’Intérieur espagnol a refusé de fournir toute information relative aux vols de rapatriement des Marocains des îles Canaries, notamment le nombre de personnes rapatriées, le coût des billets aller-retour vers Laâyoune ou encore le nombre de...

Nord du Maroc : règlements de comptes entre narco-trafiquants

La police judiciaire de la ville de Tétouan a ouvert une enquête après qu’un jeune homme a été grièvement blessé par balle dans la région de Fnideq. Il serait victime d’un règlement de comptes entre gangs de trafiquants de...

La mer d’Alboran, au large du Maroc, suscite l’inquiétude des scientifiques

Le livre « Mer d’Alborán : Écosystèmes et ressources marines » a été présenté au public lundi. Publié aux éditions Springer et réalisé avec la coordination de l’Institut espagnol d’océanographie (IEO), il contient toutes les informations scientifiques les plus...

Le dirham en hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,68 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,19 % vis-à-vis du dollar américain entre les mois de mai et de juin 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

La Cour européenne valide l’expulsion d’un Marocain par la France

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a jugé que la France n’a pas violé la Convention européenne des droits de l’Homme en refusant d’accorder l’asile à un Marocain qui en a fait la demande sur la base de supposées craintes de persécution en raison...

Relations Russie-Maroc : la Russie recadre un journal algérien

La Russie a apporté un démenti formel aux allégations du journal algérien Al Shorouk selon lesquelles ses relations avec le Maroc se sont refroidies.

Une notaire arrêtée pour escroquerie à Marrakech

La police judiciaire de Marrakech vient d’interpeller une notaire accusée d’abus de confiance et d’escroquerie pour avoir détourné l’argent de ses clients.

Maroc : vers une baisse considérable de l’activité immobilière après le ramadan

Au Maroc, l’activité immobilière tournera au ralenti après la célébration de l’Aïd el-fitr. C’est ce que prédit la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI).

Le dirham poursuit sa chute face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi-stable face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,20 % vis-à-vis de l’euro au cours de la période allant du 16 au 22 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...