L’Espagne expulse un Marocain pour avoir violé et séquestré une femme

14 avril 2022 - 20h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Audience nationale a confirmé la décision du tribunal de Gérone qui a condamné en 2021 un Marocain à une peine de huit ans de prison pour avoir violé et séquestré une jeune femme dans un appartement de Blanes (Gérone) en 2015.

La défense du Marocain a fait appel de la décision du tribunal de première instance de Gérone, estimant que le juge a violé la présomption d’innocence de l’accusé et « mal » apprécié l’expertise médico-légale. Mais l’Audience nationale a rejeté l’appel, soutenant qu’« il n’y a pas eu violation du droit à la présomption d’innocence, car le tribunal a apprécié et pesé les éléments de preuve pour condamner l’accusé » à 8 ans de prison ferme en juillet 2021.

À lire : Espagne : un Marocain risque 10 ans de prison pour avoir kidnappé et séquestré sa femme

Le tribunal a ensuite décidé de remplacer la peine de prison par l’expulsion du Marocain et de lui interdire l’entrée en Espagne pendant une période de 8 ans, estimant qu’il ne s’était pas bien intégré en Espagne. Les faits pour lesquels il a été condamné remontent au 1ᵉʳ janvier 2015, date à laquelle il a retrouvé le sac oublié par la victime dans une discothèque de Blanes et a exigé que celle-ci l’accompagne chez lui avant de le récupérer.

À lire : Un Marocain expulsé d’Espagne

Une fois dans la maison, située en face de la discothèque, le prévenu l’a emmenée dans une chambre et l’a agressée sexuellement. Il l’a ensuite menacée d’appeler ses amis pour la violer si elle n’arrêtait pas de crier. Le Marocain a séquestré la victime pendant quatre heures, avant que celle-ci ne lui propose de sortir prendre le petit déjeuner. La jeune fille croise alors dans la rue un parent qui était à sa recherche et, se voyant dos au mur, le prévenu a pris la fuite.

Le même jour, les Mossos ont réussi à lui mettre la main dessus. Quant à la victime, elle souffre depuis lors de stress post-traumatique, de troubles du sommeil et de problèmes de concentration. Elle ne veut plus retourner à Blanes, car la ville lui rappelle la mésaventure qu’elle a vécue.

Sujets associés : Espagne - Expulsion - Violences et agressions - Séquestration

Aller plus loin

L’Espagne expulse un criminel marocain

La justice espagnole a ordonné l’expulsion d’un Marocain arrêté mi-juin dans la municipalité de Cocentaina (Alicante) pour divers délits.

Un Marocain expulsé d’Espagne

Un Marocain de 25 ans vient de perdre son procès en appel contre la décision de son expulsion du territoire espagnol pour menace à la sécurité nationale, prononcée en 2018 par...

L’Espagne expulse un migrant marocain, auteur de plusieurs cambriolages

Le tribunal de Tarragone a condamné à trois ans et neuf mois de prison un migrant marocain qui a cambriolé deux appartements en une nuit. En lieu et place de la peine, il sera...

Espagne : un Marocain arrêté pour avoir séquestré une femme

La Garde civile a arrêté un Marocain de 37 ans qui a séquestré une femme dans son appartement situé dans la ville côtière de Gijón (Asturies).

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).