Un Marocain expulsé d’Espagne

5 mars 2022 - 16h20 - Ecrit par : A.P

Un Marocain de 25 ans vient de perdre son procès en appel contre la décision de son expulsion du territoire espagnol pour menace à la sécurité nationale, prononcée en 2018 par les autorités espagnoles.

La Chambre administrative de l’Audience nationale a rejeté l’appel interjeté par le Marocain, détenteur d’un diplôme de baccalauréat en sciences et technologies en Espagne et inscrit dans une université en 2016. Né à Al Hoceima au Maroc en 1997, le jeune homme résidait en Espagne depuis des années et, selon le registre central des étrangers, avait un permis de séjour temporaire qui a expiré en avril 2004, avant d’obtenir un permis de séjour de longue durée en mars 2011 et de s’installer dans une municipalité espagnole avec sa mère et son frère en 2012, fait savoir El Confidencial Digital.

À lire : Espagne : un présumé terroriste expulsé au Maroc

Selon les services antiterroristes, le jeune homme et son frère « ont subi un profond processus d’auto-endoctrinement et de radicalisation ». Ils ont célébré les attentats de Paris de 2015 revendiqués par Daech et ont même exprimé le souhait que « quelque chose de similaire se produise en Espagne ». Sur son profil WhatsApp, le jeune homme a mentionné qu’il « n’aime pas beaucoup les Juifs », ce qui avait poussé la police à le considérer comme un extrémiste religieux.

Mais le Marocain souffrait en réalité d’un grave déséquilibre psychologique qui le rendait soudainement violent et agressif et lui suscitait des envies de suicide. Pour ces raisons, les autorités ont estimé qu’il constituait une « menace pour la sécurité publique espagnole ». Un djihadiste avec des idées de suicide peut rapidement perpétrer une attaque terroriste, avait alerté la police qui a demandé au Secrétaire d’État à la sécurité d’engager une procédure administrative d’expulsion du territoire national.

À lire : Un Marocain pro-Daech expulsé d’Espagne

Se basant sur l’article 54.1.a) de la loi organique 4/2000 du 11 janvier sur les droits et libertés des étrangers en Espagne et leur intégration sociale, qui interdit à ces derniers « de participer à des activités contraires à la sécurité nationale ou susceptibles de nuire aux relations de l’Espagne avec d’autres pays… », l’autorité a décidé, le 16 novembre 2018, d’expulser le Marocain avec « l’interdiction d’entrer en Espagne pendant une période de dix ans ».

Une décision contestée par le Marocain qui a dénoncé « un manque de preuves valables en droit permettant de prouver » sa culpabilité. « La sanction d’expulsion et l’interdiction d’entrée pour la durée maximale applicable sont suffisamment motivées et respectent le principe de proportionnalité, sans que le concours d’aucune infraction normative ne soit apprécié », a tranché le juge administratif en appel.

Tags : Etat islamique - Daech - Terrorisme - Espagne - Expulsion - Droits et Justice

Aller plus loin

Espagne : un Marocain pro-Daech condamné à neuf mois de prison

La justice espagnole a condamné un jeune Marocain à 9 mois de prison pour les crimes d’auto-endoctrinement et d’auto-entraînement terroriste. Le jeune homme a bénéficié d’une...

Turquie : arrestation d’un Marocain pro-Daech

Les autorités turques ont annoncé, lundi, le démantèlement d’une cellule djihadiste liée à l’État islamique Daech. 14 individus, dont un Marocain, ont été interpellés lors de cette...

Espagne : un présumé terroriste expulsé au Maroc

Les autorités espagnoles ont expulsé au Maroc un individu arrêté en mars dernier dans la ville espagnole de Basauri au Pays basque pour incitation à des actions terroristes contre...

L’Espagne expulse un criminel marocain

La justice espagnole a ordonné l’expulsion d’un Marocain arrêté mi-juin dans la municipalité de Cocentaina (Alicante) pour divers délits.

Nous vous recommandons

Plus de 2 ans après sa disparition, Wissem retrouvée saine et sauve

Wissem Abdelaoui, l’adolescente de 16 ans portée disparue depuis le 31 juillet 2019, a été finalement retrouvée « saine et sauve dans la nuit du 15 mai » dernier à Ivry-sur-Seine. Ses parents n’ont toujours aucune réponse sur les conditions de sa...

La voiture tombée à la mer à Rabat repêchée avec deux corps (Vidéo)

Après plusieurs jours de recherche, les éléments de la protection civile de Rabat ont réussi, mercredi après-midi, à repêcher la voiture qui a chuté dans la mer en au niveau de la corniche de Rabat.

Un combattant marocain pro-Ukraine détenu par les Russes ?

Un Marocain engagé aux côtés des forces ukrainiennes serait détenu par l’armée russe. Le combattant aurait été capturé par les forces russes dans le Donbass, selon le journaliste russe Aleksandr Sladkov.

Une Française retrouvée morte à Marrakech

À Marrakech, une Française a été retrouvée morte dans un salon de massage situé au quartier Al Kanaria mardi dernier. La thèse du suicide est privilégié.

Vahid Halilhodzic : « j’ai reçu une offre de la part d’un autre pays »

Depuis sa désignation comme sélectionneur des Lions de l’Atlas, jamais Vahid Halilhodzic n’a été autant au cœur des rumeurs les unes, les plus folles que les autres. Après son supposé licenciement, le coach de la sélection marocaine de football aurait été...

Maroc : de nouveaux radars automatiques opérationnels sur les routes

Les radars « nouvelle génération » annoncés par le ministère des Transports sont déjà opérationnels dans de nombreuses villes marocaines, prêts à verbaliser une panoplie d’infractions.

Des dirhams utilisés au Maroc il y a 1000 ans retrouvés

Les archéologues de l’Autorité archéologique de Sharjah ont découvert d’anciennes pièces de dirham frappées notamment au Maroc, en Perse, il y a un millénaire dans la région centrale de Sharjah.

Les parkings d’Agadir deviennent gratuits

En cette fin d’année, Aziz Akhannouch, président du conseil communal de la ville d’Agadir, a pris une décision qui devrait plaire à ses administrés.

Que pensent les Marocains du rapprochement Maroc-Israël ?

Au Maroc, les citadins acceptent davantage la normalisation des relations diplomatiques entre le royaume et Israël que les ruraux. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le groupe Sunergia.

Ikea lance une collection « Maroc »

Les magasins Ikea viennent d’ajouter à leur catalogue une nouvelle collection de décoration d’intérieur inspirée du Maroc.