Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

11 octobre 2022 - 15h40 - Economie - Ecrit par : A.T

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?

Selon des estimations des spécialistes, « au minimum, les taux débiteurs vont augmenter de 50 points de base (pbs). Les tarifs des banques pourraient même augmenter jusqu’à 80 pbs en fonction de l’appréciation du risque », rapporte Les Inspirations Eco.

Pour expliquer cette tendance, les professionnels ont évoqué la hausse de la répercussion attendue de la hausse du taux directeur annoncée par Bank Al-Maghrib. Avec la hausse prévue des dépenses des ménages à cause d’une inflation historiquement élevée sur les 30 dernières années, l’ardoise risque d’être salée. Et ses premiers effets se font déjà sentir : le taux de créances en souffrance du portefeuille des particuliers et des MRE s’est établi à 9,3% à fin août, explique-t-on.

A lire : Les crédits immobiliers devraient s’améliorer grâce aux MRE

Cette situation risque de ralentir l’investissement des promoteurs qui seront obligés d’intégrer cette donnée dans leurs calculs. « Ce qui va freiner momentanément le marché immobilier », prévient la même source. Pour y faire face, les promoteurs pourraient baisser un peu plus leurs prix, pour soutenir la demande, en attendant la mise en place ou non de nouvelles incitations dans le cadre de la loi de Finances 2023.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Bank Al-Maghrib (BAM)

Aller plus loin

Le salon de l’immobilier marocain prévu en juin à Paris

Le salon immobilier « SMAP Immo Paris » est de retour après une interruption de deux ans, liée à la pandémie du Covid-19. Du 24 au 26 juin prochain, la capitale française...

Les crédits immobiliers devraient s’améliorer grâce aux MRE

Le groupe Banque Populaire (BP) est persuadé que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient booster les crédits immobiliers cette année.

Le Maroc facilite la vie aux promoteurs immobiliers

Le Maroc vient de mettre à jour les textes concernant la conformité des plans de construction dans les villes, pour faciliter la vie aux promoteurs immobiliers.

Le Maroc parmi les six meilleurs marchés internationaux de l’immobilier

Le Maroc figure parmi les six meilleurs marchés internationaux pour l’investissement immobilier en 2022. C’est ce qui ressort du classement d’une plateforme spécialisée.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

Le dirham baisse encore face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,50 % face au dollar américain et de 1,24 % vis-à-vis de l’euro durant la période allant du 24 au 30 août, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham remonte face à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,48% face au dollar américain et s’est déprécié de 1,56% vis-à-vis de l’euro, durant la semaine allant du 13 au 18 juillet courant, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc s’attaque aux fraudeurs de la taxe sur les terrains non bâtis

Face aux dysfonctionnements relevés dans le recouvrement de la Taxe sur les terrains non bâtis (TNB) dans plusieurs communes, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a adressé une circulaire aux walis des régions et aux gouverneurs des provinces...

Hakim Ziyech a marqué les Marocains en 2022, selon un sondage

Un sondage au Maroc devant élire la personnalité ou l’institution de l’année 2022, a dressé une liste dans laquelle on trouve l’international marocain Hakim Ziyech, l’entraîneur de la sélection marocaine de football, Walid Regragui, ainsi que Fouzi...

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Le dirham reste stable face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,21 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 février au 1ᵉʳ mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham marocain se renforce face à l’euro

La devise marocaine s’est apprécié de 0,45% face à l’euro et s’est déprécié de 0,24% vis-à-vis du dollar américain, durant la période allant du 11 au 17 janvier, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Dépréciation du dirham par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,46 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,56 % face à l’euro et de 2,20 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 12 au 18 janvier 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés...