Crime raciste : 25 ans de prison pour le meurtrier de Karim El Barni

4 février 2023 - 08h50 - France - Ecrit par : A.P

La cour d’assises de Douai (Hauts-de-France) a condamné Ludovic Ladrière, le meurtrier de Karim El Barni, à 25 ans de réclusion criminelle. L’habitant de Saint-Waast-la-Vallée (près de Bavay), a reconnu avoir tiré à plusieurs reprises sur la victime avec son fusil le 12 janvier 2018.

Au cours des trois jours d’audience, Ludovic Ladrière est passé aux aveux, reconnaissant avoir tiré plus d’une fois sur Karim El Barni, mais, a-t-il dit, de manière accidentelle, rapporte La Voix du Nord. Pour l’avocate générale, Laetitia Hernandez, cette version des faits est « invraisemblable » si l’on considère le rapport de l’expert en balistique qui explique qu’une pression d’au moins deux kilos sur la gâchette était nécessaire pour enclencher le tir.

À lire : Pays-Bas : 11 ans de prison pour le meurtrier d’une Marocaine

La représentante du ministère public évoque plutôt un crime commis sur fond de racisme, d’autant que l’accusé avait déclaré avoir tiré sur un « bougnoule » et porté des coups de pied à la dépouille de la victime. Pire, il avait envoyé des photos du cadavre à certains de ses contacts sur Facebook qui, après enquête, sont liés à des groupes xénophobes.

À lire : Murcie : le meurtrier de Younes Bilal nie avoir proféré des insultes racistes

La peine de 25 ans de réclusion criminelle dont a écopé Ludovic Ladrière est, « hors cas de terrorisme », « la plus lourde peine jamais prononcée en France pour crime raciste », a souligné Guillaume Traynard, avocat de SOS racisme.

Sujets associés : France - Droits et Justice - Racisme - Procès - Prison

Aller plus loin

Pays-Bas : 11 ans de prison pour le meurtrier d’une Marocaine

Kasem M., 74 ans, a été condamné en appel par la justice néerlandaise à 11 ans de prison pour la disparition et le meurtre survenus en janvier 2010 d’Ilham Benchelh, 36 ans, une...

Almeria : procès des meurtriers d’un Marocain

Le procès des trois individus accusés d’avoir tué un Marocain en 2018, puis ligoté et enveloppé son corps dans du plastique avant de l’abandonner sur un talus, va s’ouvrir la...

Le meurtrier présumé d’Aymen encourt une lourde peine

Arrêté mardi 27 décembre 2022 à Perpignan, le meurtrier présumé d’Aymen, l’adolescent de 14 ans percuté et tué le 14 décembre à Montpellier, après le match Maroc-France, risque...

Murcie : le meurtrier de Younes Bilal nie avoir proféré des insultes racistes

Carlos Patricio B. a fini par avouer qu’il est l’auteur du meurtre du Marocain Younes Bilal à Mazarrón (Murcie) en juin dernier. Cet ancien militaire de 53 ans a été confondu...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.