Crise au Sahel : le Maroc IN, la France et l’Algérie OUT

21 février 2024 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Contrairement à la France et l’Algérie, le Maroc a intelligemment géré la crise au Sahel, selon Jeune Afrique.

Alors que le président Emmanuel Macron a adopté une stratégie « punitive » envers ces trois pays, mettant en danger l’avenir de ses relations bilatérales avec ces derniers, et que l’Algérie a réagi de manière « maladroite » face à ces situations à Bamako, Ouagadougou, et Niamey, réalisant un « fiasco diplomatique », le Maroc a su intelligemment gérer cette crise au Sahel, fait observer l’éditorialiste de Jeune Afrique.

Le magazine fait référence à l’initiative de Mohammed VI visant à faciliter l’accès des pays du Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad) à l’océan Atlantique, annoncée par le Souverain marocain dans son discours à l’occasion du 48ᵉ anniversaire de la Marche Verte. « Là où beaucoup voient des problèmes, Sa Majesté le Roi voit des opportunités », déclarait récemment Nasser Bourita à ce propos.

À lire : Le Sahel, l’autre territoire qui divise le Maroc et l’Algérie

Cette offre du Souverain marocain est « audacieuse » et avantageuse pour les pays concernés qui vont délaisser les ports du golfe de Guinée au profit du futur hub de Dakhla Atlantique, note le magazine, indiquant que le Mali, le Niger et le Tchad ouvriront bientôt des consulats à Dakhla et Laâyoune. Le Burkina Faso, lui, a ouvert des consulats dans le royaume depuis 2020.

Le Maroc a su gérer cette crise au Sahel, tirant avantage des tensions algériennes avec le Mali, le Niger et le Burkina Faso, et du vide laissé par la France et l’Union européenne dans la région, renchérit l’éditorialiste, rappelant que contrairement à Air France, Royal Air Maroc n’a pas suspendu ses vols vers Bamako, Niamey et Ouagadougou.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Algérie - Niger - Diplomatie - Mali - Burkina Faso - Jeune Afrique

Aller plus loin

Sahara : l’Algérie cherche à mener la vie dure au Maroc

L’Algérie, protectrice du Polisario, cherche le soutien du Mozambique pour contrer le Maroc sur la question du Sahara à l’ONU. Ces deux pays siègent au Conseil de sécurité de...

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer...

Vincent Bolloré : « Mohammed V est venu chez nous »

Lors de son audition devant l’Assemblée nationale au sujet de l’attribution des fréquences de la TNT, Vincent Bolloré, patron de Vivendi, propriétaire des chaînes du groupe...

L’Algérie rejoue la crise avec l’Espagne après la visite de Sánchez au Maroc

Comme on pouvait s’y attendre, la visite de Pedro Sánchez à Rabat cette semaine n’a pas été vue d’un bon œil par l’Algérie. Le pays d’Abdelmadjid Tebboune est en crise avec...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.