Cybersécurité : le Maroc classé 43ᵉ au monde

14 décembre 2021 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les efforts du Maroc en matière de cybersécurité sont reconnus par les organismes internationaux. Cette année, le royaume est classé 43ᵉ mondial dans la lutte contre le phénomène sur 194 pays, faisant ainsi un bond de 7 places par rapport au classement de 2019.

Cette performance est l’expression de la volonté des autorités marocaines de faire des menaces cybernétiques une préoccupation majeure, a indiqué l’Union internationale des télécommunications (UIT), relevant des Nations Unies, dans son indice mondial de cybersécurité.

L’indice vise à identifier les lacunes, servir de feuille de route pour orienter les stratégies nationales, éclairer les cadres juridiques, renforcer les capacités, mettre en évidence les bonnes pratiques, renforcer les normes internationales et favoriser une culture de la cybersécurité.

A lire : Le Maroc et israël s’allient dans la cybersécurité

Au cours de cette année par exemple, la Direction générale de la sécurité des systèmes d’information (DGSSI) a dû intervenir pas moins de 400 fois face à des incidents de différentes ampleurs. Selon les responsables, ces interventions visent principalement à minimiser les risques et défendre les infrastructures vitales ou sensibles face à des menaces étrangères et locales. La DGSSI a émis pas moins de 410 bulletins d’information.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Classement - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Direction Générale de la Sécurité des Systèmes d’Information (DGSSI)

Aller plus loin

Emploi, armée et cybersécurité au menu du Conseil de gouvernement

Le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle est attendu pour un exposé au prochain Conseil de gouvernement qui se tiendra le jeudi 13 février, sous la présidence du...

Le Maroc et israël s’allient dans la cybersécurité

David Govrin, chef de la mission diplomatique de Tel-Aviv à Rabat a fait savoir que le Maroc et Israël ont signé leur premier accord de coopération dans le domaine de la...

Cybersécurité : le groupe Thalès s’implante au Maroc

Le groupe Thalès, spécialiste mondial de cybersécurité, a annoncé l’ouverture d’un nouveau centre opérationnel de sécurité de proximité au Maroc, le premier en Afrique.

Cybersécurité : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le Maroc fait de la lutte contre les cyberattaques et les cybercrimes une priorité. Le gouvernement a initié un projet de loi axé sur la cybersécurité approuvé lors du conseil...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Le Maroc s’attaque aux fraudeurs de la taxe sur les terrains non bâtis

Face aux dysfonctionnements relevés dans le recouvrement de la Taxe sur les terrains non bâtis (TNB) dans plusieurs communes, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a adressé une circulaire aux walis des régions et aux gouverneurs des provinces...

Maroc : 32 villes dotées de 3 500 bus flambant neufs

Le Maroc va mobiliser 10 milliards de dirhams pour l’acquisition d’une flotte de 3 500 bus de transport urbain au profit de 32 villes sur la période 2024-2029, a annoncé lundi Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.