Recherche

Le Maroc parmi les pays les moins préparés pour affronter une épidémie

© Copyright : DR

10 décembre 2021 - 12h00 - Maroc - Par: A.T

À l’instar de nombreux pays du monde, le Maroc éprouve des difficultés pour anticiper sur la prise en charge des patients lors des épidémies et pandémies. Cette année, le royaume a régressé dans l’Indice de sécurité sanitaire occupant la 108ᵉ place au niveau mondial et 11ᵉ en Afrique.

Ainsi, le royaume a perdu deux places par rapport à l’édition de 2019 de ce classement. C’est la conclusion du nouveau rapport Global Health Security (GHS) Index 2021, qui évalue les capacités de 195 pays à se préparer aux épidémies et aux pandémies, rendu public le 8 décembre, rapporte H24info.

Ce mauvais classement obtenu est imputable aux difficultés du Maroc à faire face à la « résistance antimicrobienne », en plus des « mécanismes de surveillance et d’alerte » et de la capacité de ses « hôpitaux et centres de soins à prendre en charge les patients lors des épidémies ». Les « faibles capacités » du personnel de santé pour « travailler et répondre aux épidémies » sont également citées.

A lire : Grippe saisonnière : le ministère de la Santé incapable de gérer la situation ?

Toutefois, le Maroc a été félicité pour sa campagne de vaccination Covid-19, après avoir obtenu la totalité des points, 100 %.

Pour rappel, l’Indice de sécurité sanitaire est établi par le Johns Hopkins Center for Health Security, la Nuclear Threat Initiative et l’Economist Intelligence Unit. L’indice GHS est réparti sur six catégories visant à évaluer la capacité des pays « à prévenir, détecter et répondre aux menaces biologiques » ainsi que les « facteurs qui peuvent entraver ou améliorer cette capacité, tels que les systèmes de santé, les normes et les risques ».

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Classement , Ministère de la Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact