Abou Walid Al-Sahraoui tué par l’armée française

16 septembre 2021 - 23h20 - Ecrit par : G.A

L’État islamique au Grand Sahara (EIGS) a perdu son chef. Adnan Abou Walid Al-Sahraoui a été tué lors d’une frappe de la force Barkhane. Alors que l’EIGS parle d’une perte énorme, Emmanuel Macron salue « un nouveau succès majeur dans le combat contre les groupes terroristes au Sahel ».

Encore un membre de l’EIGS tombé sous les tirs des forces françaises. Cette fois-ci ce n’est pas n’importe qui. « Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, le chef du groupe armé jihadiste EIGS et mercenaire du Polisario, a été neutralisé (« tué », selon l’Élysée) par l’armée française », a annoncé le président français sur Twitter, dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 septembre. La ministre française des Armées, Florence Parly, a salué également sur le même réseau, « un coup décisif contre ce groupe terroriste ». Il y a environ trois mois, ce sont plusieurs cadres de haut rang du groupe qui ont été tués, dans le cadre d’une stratégie ayant ciblé les chefs et les cadres des organisations jihadistes.

À lire : Terrorisme au Sahel : la France ne peut compter que sur le Maroc

Adnan Abou Walid Al-Sahraoui est considéré comme l’auteur de la plupart des attaques enregistrées dans les zones frontalières du Mali, du Niger et au Burkina Faso. Il a revendiqué de nombreuses attaques comme celle ayant ciblé des soldats américains en 2017 à Tongo Tongo, dans le sud-ouest du Niger. Une attaque au cours de laquelle, quatre soldats américains des Forces spéciales et quatre Nigériens avaient été tués. Fin 2019, l’EIGS avait mené une série d’attaques contre des bases militaires au Mali et au Niger. Le 9 août 2020, au Niger, Adnan Abou Walid Al-Sahraoui avait personnellement ordonné l’assassinat de six travailleurs humanitaires français et de leurs guide et chauffeur nigériens.

À lire : Quid de l’impact des groupes djihadistes de la région du Sahel sur le Maroc ?

Suite à cette attaque qui a suscité émoi et consternation en France et au Niger, Emmanuel Macron a annoncé en juin une réduction de la présence militaire française au Sahel. En lieu et place, un dispositif a été mis sur pied pour mener des opérations de contre-terrorisme et l’accompagnement au combat des armées locales. « La Nation pense ce soir à tous ses héros morts pour la France au Sahel dans les opérations Serval et Barkhane, aux familles endeuillées, à tous ses blessés. Leur sacrifice n’est pas vain. Avec nos partenaires africains, européens et américains, nous poursuivrons ce combat », a ajouté le chef de l’État français dans un autre tweet.

À lire : Daech en Afrique : le Maroc appelle à une mutualisation des efforts

Adnan Abou Walid al-Sahraoui, était un membre du « Front Polisario » et de la mouvance jihadiste Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI). Il avait été désigné comme « ennemi prioritaire » au Sahel, lors du sommet de Pau (sud-ouest de la France), en janvier 2020.

Tags : Terrorisme - Polisario - Décès - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Terrorisme au Sahel : la France ne peut compter que sur le Maroc

Un chercheur-associé à l’institut Thomas More, estime que dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, le Maroc reste un atout de taille pour la France. Jean-Sylvestre Mongrenier...

Le Polisario dément tout lien avec Adnane El Walid « al-Sahrawi »

La « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » assure que le Polisario n’a aucun lien avec le terroriste abattu Adnane Abou El Walid, responsable de l’organisation dénommée...

Quid de l’impact des groupes djihadistes de la région du Sahel sur le Maroc ?

Haboub Cherkaoui, directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) affirme que la menace terroriste continue de planer sur le Maroc en raison des manœuvres des...

Lutte contre le terrorisme : Human Rights Watch épingle la France

Le dernier bilan sur les droits de l’homme dans le monde publié par Human Rights Watch (HRW) fait état d’une violation flagrante de ces droits en France. Selon HRW, sous le...

Nous vous recommandons

Arrêté avec 290 kg de drogue alors qu’il allait quitter le Maroc

Les éléments de la Sûreté nationale et de la Douane au port de Nador ont procédé samedi à l’arrestation d’un individu impliqué dans une tentative de trafic de 290 kg de résine de cannabis. Il est également soupçonné de faire partie d’un réseau criminel de...

Une carte du Maroc avec Sebta et Melilla irrite en Espagne (photo)

Le parti Vox a condamné vendredi la décision du gouvernement de Pedro Sanchez de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara,demandant par ailleurs le retrait d’une carte du Maroc intégrant Ceuta et Melilla du site internet de l’ambassade à...

Voici les deux milliardaires marocains du classement Forbes

Deux Marocains figurent dans le dernier classement annuel des plus grosses fortunes africaines du magazine économique américain Forbes, rendu public le 24 janvier. Qui sont-ils  ?

Le Maroc va équiper ses hélicoptères « AH-64 Apache »

Le Maroc a reçu l’approbation des États-Unis pour équiper les 24 hélicoptères « AH-64 Apache » qu’il avait commandés auprès du constructeur américain Boeing.

Mulhouse : deux musulmans arrêtés pour abattage sauvage de mouton

La police a arrêté, mardi 20 juillet, jour de la célébration de l’Aïd Al Adha, un père et son fils, rue de Bâle à Mulhouse, pour abattage sauvage d’un mouton.

Crédit Agricole se sépare de sa filiale marocaine

Le français Crédit Agricole S.A est actuellement en discussions très avancées avec le groupe Holmarcom en vue de la cession de la totalité de ses parts au sein de sa filiale au Maroc.

Et si on construisait un barrage entre le Maroc et l’Espagne ?

Alexandre Meinesz, biologiste marin au CRNS à Nice propose la construction d’un barrage à Gibraltar — entre la pointe de l’Espagne et le Maroc — pour contrer efficacement la montée des eaux. Une solution innovante qu’il estime moins coûteuse que le...

Royal Air Maroc va renforcer ses vols

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’étendre son réseau de lignes cet été, afin de récupérer des parts de marché perdues à cause de la pandémie de Covid-19. Le lancement de nouvelles liaisons entre le Maroc et l’Allemagne, l’Autriche et la...

Découverte d’une espèce méconnue de rhinocéros au Maroc

Des chasseurs de fossiles ont découvert les restes d’une espèce méconnue jusqu’ici de rhinocéros à Ouarzazate. Deux chercheurs ont mené une étude de paléontologie dont les résultats ont récemment été publiés.

Marrakech fait la guerre aux chauffeurs de taxi arnaqueurs

Suite à des plaintes liées à la hausse des prix pratiqués par certains chauffeurs de taxi à Marrakech, les autorités viennent de lancer une campagne de contrôle. Des sanctions sont prévues !