Recherche

Daech en Afrique : le Maroc appelle à une mutualisation des efforts

© Copyright : DR

1er avril 2021 - 15h00 - Société - Par: J.K

Le groupe « État islamique » constitue chaque jour davantage une grande menace pour les États africains. Lors de la réunion ministérielle du Groupe de la Coalition internationale anti-Daech, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a invité au renforcement des capacités des États et des organisations sous-régionales.

Face à sa perte de contrôle sur ses forteresses au Moyen-Orient, Daech envisage de se rabattre sur l’Afrique. Ainsi, « la réponse aux menaces émergentes de Daech doit ériger en priorité le soutien aux États africains et aux organisations sous-régionales en matière de renforcement des capacités, le but étant d’assurer des résultats plus durables » dans la lutte contre le Daech, a fait savoir Bourita, réaffirmant l’engagement du Maroc en ce qui concerne les efforts de renforcement des capacités en Afrique et mettant l’accent sur l’installation d’un bureau du Programme pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique de l’UNOCT (United Nations Office of Counter-Terrorism), à Rabat.

Bourita a également invité à la conjugaison des efforts internationaux pour mieux gérer la situation qui prend davantage d’ampleur dans le Sahel. Dans ce sens, il est temps de mettre en pratique les conclusions de la première rencontre de la Coalition tenue en novembre 2020, liée aux dangers du Daech en Afrique de l’Ouest, par un « soutien concret » aux pays de la région dans la collecte et la protection des preuves obtenues sur les terrains de combat, a-t-il ajouté. En 2020, la région du Sahel a enregistré au total 4 250 morts, soit une augmentation de 60 % comparativement à 2019, a affirmé le ministre, soulignant que 59 % des victimes étaient des civils. Ainsi, Bourita met en garde contre le renforcement du Daech en Afrique qui s’allie de plus en plus à d’autres groupes terroristes et réseaux criminels.

Profitant de cette rencontre virtuelle de la Coalition composée des États-Unis, des pays du Golfe, de la Turquie et de l’Égypte et autres, Bourita a rappelé que la crise sanitaire actuelle qui préoccupe le monde « ne doit pas nous distraire de la menace sérieuse que continue de poser Daech pour la paix et la sécurité internationales ».

Mots clés: Terrorisme , Nasser Bourita , Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération , Attentat , Violences et agressions

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact