Daech en Afrique : le Maroc appelle à une mutualisation des efforts

1er avril 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Le groupe « État islamique » constitue chaque jour davantage une grande menace pour les États africains. Lors de la réunion ministérielle du Groupe de la Coalition internationale anti-Daech, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a invité au renforcement des capacités des États et des organisations sous-régionales.

Face à sa perte de contrôle sur ses forteresses au Moyen-Orient, Daech envisage de se rabattre sur l’Afrique. Ainsi, « la réponse aux menaces émergentes de Daech doit ériger en priorité le soutien aux États africains et aux organisations sous-régionales en matière de renforcement des capacités, le but étant d’assurer des résultats plus durables » dans la lutte contre le Daech, a fait savoir Bourita, réaffirmant l’engagement du Maroc en ce qui concerne les efforts de renforcement des capacités en Afrique et mettant l’accent sur l’installation d’un bureau du Programme pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique de l’UNOCT (United Nations Office of Counter-Terrorism), à Rabat.

Bourita a également invité à la conjugaison des efforts internationaux pour mieux gérer la situation qui prend davantage d’ampleur dans le Sahel. Dans ce sens, il est temps de mettre en pratique les conclusions de la première rencontre de la Coalition tenue en novembre 2020, liée aux dangers du Daech en Afrique de l’Ouest, par un « soutien concret » aux pays de la région dans la collecte et la protection des preuves obtenues sur les terrains de combat, a-t-il ajouté. En 2020, la région du Sahel a enregistré au total 4 250 morts, soit une augmentation de 60 % comparativement à 2019, a affirmé le ministre, soulignant que 59 % des victimes étaient des civils. Ainsi, Bourita met en garde contre le renforcement du Daech en Afrique qui s’allie de plus en plus à d’autres groupes terroristes et réseaux criminels.

Profitant de cette rencontre virtuelle de la Coalition composée des États-Unis, des pays du Golfe, de la Turquie et de l’Égypte et autres, Bourita a rappelé que la crise sanitaire actuelle qui préoccupe le monde « ne doit pas nous distraire de la menace sérieuse que continue de poser Daech pour la paix et la sécurité internationales ».

Sujets associés : Terrorisme - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Attentat - Violences et agressions

Aller plus loin

Le Maroc participe à une réunion de la Coalition mondiale contre Daech

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger représente le Maroc à la réunion ministérielle de la...

Le Maroc a démantelé plus de 200 cellules terroristes en 20 ans

Quelque 209 cellules terroristes ont été démantelées, 500 attaques entravées et plus de 3 500 terroristes arrêtés au Maroc depuis 2002. L’annonce a été faite par Mohamed...

Un groupe marocain va investir 3,3 milliards de dollars au Niger

Le groupe marocain Ymmy Finance Holding en partenariat avec les autorités nigériennes veut construire une «  smart city  », cité intelligente dans la capitale pour un montant,...

Terrorisme au Sahel : la France ne peut compter que sur le Maroc

Un chercheur-associé à l’institut Thomas More, estime que dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, le Maroc reste un atout de taille pour la France. Jean-Sylvestre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.