Déconfinement : le Maroc encore loin du compte

12 mai 2020 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

La propagation de la pandémie au Maroc ne favorise pas le déconfinement proposé par le gouvernement. Pour le ministre de la Santé, la situation reste encore critique.

Au cours de son intervention, le ministre de Santé a admis que le Maroc arrive à maîtriser l’évolution de la pandémie. Mais cette maîtrise ne saurait justifier la levée du confinement sanitaire, rapporte le quotidien Al Massae. Pour y arriver, il relève une série de conditions qui doivent être réunies.

L’un des premiers préalables est de parvenir à la stabilisation de la situation épidémiologique afin d’éviter un retour en arrière dans le combat contre la pandémie du covid-19. Le recensement d’un grand nombre de contaminations, allant parfois jusqu’à 200 nouveaux cas chaque jour, n’arrange pas la situation. A cela s’ajoutent l’apparition de nouveaux foyers un peu partout dans le royaume et l’infection de jeunes.

S’agissant des trois conditions nécessaires pour amorcer le déconfinement, il y a la stabilité de la situation épidémiologique, la tendance à la baisse des nouveaux cas de contamination et l’inflexion de l’indicateur de propagation du virus (R0) sous la valeur de 1. D’après le ministre, une fois la situation épidémiologique stabilisée et l’indice de propagation du virus en retrait, il faudra songer à lever l’état d’urgence sanitaire.

“Le Maroc a pu éviter le pire grâce aux mesures proactives mises en place à temps. Mais décider de la levée du confinement sanitaire n’est pas exempt de risques. Dans le contexte actuel, on ne peut pas dire que nous sommes à l’abri, en dépit des mesures prises. C’est pour cela que toute précipitation ou démarche non calculée risque de nous coûter cher", prévient-il.

À en croire le membre du gouvernement, une telle décision implique une lourde responsabilité que tout le monde aura à assumer. "Il faudrait commencer par consolider les acquis, afin de réunir les conditions d’un déconfinement graduel. Et ce, bien évidemment, dans le respect des mesures de prévention”, estime le ministre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Maroc prépare le déconfinement, en voici le détail

Le Maroc prépare le déconfinement. Les premiers scénarios disponibles, sont contenus dans un draft qui détaille les mesures à prendre pour réussir ce virage important dans la...

Au Maroc, le déconfinement se précise

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani a donné carte blanche au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, pour préparer et gérer avec efficacité le processus de...

Maroc : voici les conditions avant un probable déconfinement

Comme de nombreux autres pays, le Maroc réfléchit à la levée de l’état d’urgence sanitaire décrété pour cause du covid-19. Mais pour éviter tout retour en arrière, des...

Maroc : pas encore de feuille de route pour le déconfinement

Le ministère de la Santé a publié une mise au point dans laquelle il revient sur les documents publiés, évoquant l’existence d’une feuille de route de la levée de l’état...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.