Le départ de Vahid Halilhodzic se précise, l’Algérie sa prochaine destination ?

12 juin 2022 - 17h20 - Ecrit par : A.S

Le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, est sur la sellette. Son départ était annoncé depuis l’élimination des Lions de l’Atlas en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique au Cameroun. La crise avec certains joueurs comme Hakim Ziyech est venue aggraver la situation. Il pourrait atterrir en Algérie.

En pleine préparation pour la Coupe du monde au Qatar, les Lions de l’Atlas risquent de se retrouver avec un nouvel entraîneur. Vahid Halilhodzic est en disgrâce avec la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et n’arrive visiblement plus à maintenir la connexion avec l’équipe en raison des tensions avec certains joueurs comme Hakim Ziyech. Conséquence, l’équipe marocaine a été battue en match amical par les États-Unis et a difficilement remporté sa rencontre face à l’Afrique du Sud.

Avant le match contre l’Afrique du Sud, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2023, l’entraîneur franco-bosnien n’a pas donné de conférence de presse, préférant s’exprimer sur les canaux de la Fédération. Le sélectionneur a été durement critiqué sur les réseaux sociaux pour ce comportement qui devrait donner lieu à des sanctions de la part de la Confédération africaine de football, la présence devant les médias étant obligatoire avant les matchs officiels.

À lire : Vahid Halilhodzic menacé d’être viré à cause de la brouille entre lui et Ziyech ?

Halilhodzic a préféré éviter les journalistes qui allaient l’interroger sur son avenir à la tête de l’équipe marocaine et sur la crise avec Ziyech qui a refusé de revenir dans l’équipe tant qu’il sera aux commandes. Mais ces derniers jours, la presse algérienne a annoncé que le sélectionneur marocain pourrait être le prochain entraîneur de l’équipe algérienne, qu’il avait dirigée entre 2011 et 2014 et conduite en huitièmes de finale de la Coupe du monde en Russie. Une nouvelle qui vient aggraver la situation et les relations déjà tendues entre les deux pays.

Certaines rumeurs annoncent Halilhodzic comme entraîneur de Galatasaray la saison prochaine, ce qui le conduirait à quitter la tête de l’équipe marocaine avant la Coupe du monde et même avant la fin des éliminatoires de la CAN 2023. On évoque l’arrivée de Walid Regragui, actuel entraîneur du Wydad Athletic Club de Casablanca, et entraîneur adjoint du Maroc entre 2012 et 2013 sous Rachid Taoussi.

Tags : Lions de l’Atlas - Football - Vahid Halilhodzic - Algérie - Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) - Hakim Ziyech

Aller plus loin

Vahid Halilhodzic fixé sur son sort aujourd’hui

Très critiqué depuis plusieurs mois, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic doit rencontrer le président de la fédération royale marocaine de football (FRMF), ce lundi, pour...

Vahid Halilhodzic menacé d’être viré à cause de la brouille entre lui et Ziyech ?

Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pèse de tout son poids pour le retour des internationaux marocains Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui...

Des noms circulent pour le remplacement de Vahid Halilhodzic

Le président de la Fédération marocaine de football (FRMF) a décidé de trancher une fois pour de bon le désaccord entre Vahid Halilhodzic et les deux joueurs (Hakim Ziyech et...

Préparatifs CM 2022 : Vahid Halilhodzic répond aux critiques

Au terme d’une campagne préparatoire à la coupe du monde mitigée, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic s’est exprimé, répondant aux critiques sur l’ensemble de ses...

Nous vous recommandons

Marrakech rationne l’eau

Les habitants de la région de Marrakech devront désormais respecter une série de mesures prises pour rationaliser les ressources en eau. Les autorités régionales souhaitent pallier à la pénurie d’eau.

Badr Hari défié par Hesdy Gerges

Badr Haria à nouveau été défié par Hesdy Gerges pour un combat. Le kick-boxeur néerlandais d’origine égyptienne a utilisé son compte Instagram pour provoquer le Marocain.

La Mauritanie, médiatrice dans la crise Maroc-Algérie

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a assuré que son pays « travaille sereinement » pour apaiser les tensions entre l’Algérie et le Maroc après la rupture des relations diplomatiques entre les deux...

Le prince Moulay Ismail hospitalisé en Allemagne

Le prince Moulay Ismail a été admis vendredi dernier dans une clinique privée en Allemagne, où il a subi avec succès une intervention chirurgicale.

Hakim Ziyech de retour avec l’équipe du Maroc ?

Avant la publication le 17 mars prochain de la liste des joueurs retenus pour la double confrontation contre la République Démocratique du Congo (RDC), la pré-liste de 40 joueurs, établie par Vahid Halilhodzic comporte des surprises et signe le retour de...

Dominique Strauss-Kahn : « Je suis résident fiscal au Maroc »

L’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, dont le nom est cité dans l’affaire controversée des « Pandora Papers », répond à ses détracteurs. L’homme d’affaires français qui réside au Maroc depuis des années, rejette en bloc les accusations d’évasion...

Gaz naturel : le Maroc assure son approvisionnement

Pour faire face à la crise énergétique en cours, le Maroc veut sécuriser son approvisionnement en gaz naturel en entrant sur le marché international. Plusieurs options issues des appels d’offre sont actuellement à l’étude en vue des premières livraisons qui...

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla est prolongée

Les frontières de Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 30 novembre prochain comme c’est le cas depuis le 13 mars 2020.

Ramtane Lamamra accuse le Maroc de « terrorisme d’Etat »

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, réitère les accusations contre le Maroc au sujet de la présumée attaque qui aurait causé la mort de trois routiers algériens.

Les attaques marocaines par drone font peur au Front Polisario

Le Front Polisario continue de dénoncer les attaques marocaines par drones au Sahara qui, selon lui, auraient tué 25 de ses miliciens et 11 civils sahraouis en 2021.