Recherche

Les folles dépenses des parlementaires marocains

© Copyright : DR

18 décembre 2019 - 13h40 - Société - Par: S.A

La députée Ghita Badroun (PAM), présidente de la commission thématique chargée de l’évaluation des politiques publiques relative à l’enseignement préscolaire, et ses collègues du MP, de l’USFP et de l’Istiqlal, se sont rendus à Oujda par avion et à Nador via des berlines. Un déplacement qui a dû coûter cher au contribuable marocain.

Ils étaient au nombre de 10, dont des fonctionnaires de la Chambre des représentants, à effectuer ce déplacement par avion et berlines, rapporte Assabah. Ce déplacement n’a pas été du goût du président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, qui fait de la rationalisation des dépenses une priorité. Certains membres de la chambre ont également désapprouvé l’attitude de ces parlementaires.

À l’inverse, une source du bureau de la Chambre des représentants estime que le voyage par avion des membres de cette commission ne constitue nullement une dilapidation des deniers publics. La même source a tenu à expliquer que "ces parlementaires étaient contraints de se déplacer en voiture dans les provinces de Nador et Driouch. C’est pour cela qu’ils ont mobilisé les voitures de la Chambre des représentants afin d’effectuer des visites dans plusieurs établissements scolaires éparpillés dans ces régions".

Ces explications n’ont pas manqué de susciter une question pertinente de la part du confrère d’Assabah. Celui-ci lui a en effet demandé pourquoi ces députés n’avaient pas choisi effectuer tout le déplacement en voiture. Cette question a visiblement agacé cette source du bureau qui lui a répondu sèchement : "voyez avec le secrétaire général de la Chambre des représentants".

Mots clés: Nador , Oujda , Habib El Malki , Istiqlal , Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) , Mouvement Populaire , Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact