Deux mineurs marocains sauvés in extremis en mer

3 août 2021 - 17h10 - Maroc - Ecrit par : P. A

Deux mineurs marocains ayant quitté le Maroc au petit matin du lundi à bord d’un radeau pneumatique, ont été sauvés quelques heures plus tard dans les eaux du détroit, après avoir perdu la direction de leur moyen de déplacement.

Le sauvetage a été effectué par le personnel de la société en charge du service de surveillance et de premiers secours de Marsave, après qu’ils ont remarqué la présence d’un bateau qui naviguait à un mile de Punta Almina, indiquent des sources policières à EFE.

Les dirigeants de Marsave ont alerté le Service maritime de la Garde civile. Des agents de la société, installés sur un jet-ski sont restés à côté du radeau, en attendant leur arrivée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Enfant

Aller plus loin

Six clandestins dont un Marocain sauvés par la police belge

Fin heureuse pour six transmigrants piégés dans un conteneur à Zeebrugge. Les clandestins, dont un Marocain, qui ont vu venir leur fin, ont été secourus lundi en début de...

Près de 50 migrants marocains sauvés dans le sud de l’Espagne

Des agents de sauvetage maritime et du service maritime de la Garde civile ont secouru samedi, 48 migrants marocains dont quatre mineurs, après que le bateau qui les...

Maroc : des tentatives de migration clandestine déjouées à Tarfaya

Les autorités locales et les services de sécurité de Tarfaya ont réussi à déjouer trois tentatives de migration clandestine vers les îles Canaries au cours de ces dernières 24...

Deux Marocains sauvés in extremis à Sebta (vidéo)

Des agents du service maritime de la Garde civile de Ceuta ont secouru deux jeunes Marocains, résidents de M’diq et Fnideq, qui tentaient de rejoindre la ville de Ceuta.

Ces articles devraient vous intéresser :

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).