Recherche

Un documentaire sur les Morisques tourné en Espagne et au Maroc

© Copyright : DR

18 octobre 2021 - 21h20 - Société - Par: A.P

La société de production néerlandaise Bridge2Connect tourne à Hornachos dans la communauté autonome d’Estrémadure en Espagne, un documentaire sur les Maures, intitulé « Children of Al-Andalus » (Enfants d’Al-Andalus).

Ce documentaire raconte l’histoire des descendants des Maures expulsés d’Espagne en 1612 par le roi Felipe III. Il sera tourné en partie à Hornachos, ville d’où ont été expulsés les Maures, à Cordoue et à Grenade en Espagne, et dans les villes marocaines de Tanger, Chefchaouen et Rabat. Rick Leeuwestein et Hicham Ghalbane pilotent ce projet qui sera achevé dans les prochains mois, fait savoir Hoy.

À lire : Plaidoyer pour la reconnaissance de la nationalité espagnole aux descendants des Morisques

Rick Leeuwestein est le producteur et réalisateur de ce projet sur lequel il travaille depuis 2008. « En 2005, j’ai résidé à Huelva pendant quelques mois et je suis tombé amoureux de la culture espagnole. Mon intérêt pour l’histoire et la culture m’a conduit à l’époque d’Al-Andalus, à l’expulsion de ce peuple et à son arrivée en Afrique du Nord », explique-t-il.

« Plus de 3 000 personnes avaient été expulsées de Hornachos, cette enclave d’Estrémadure, et se sont installées à l’embouchure du fleuve Bouregreg, devenant forts dans la médina et fondant une république indépendante », précise le réalisateur qui ajoute que beaucoup de ces descendants, qui se considéraient comme une élite, conservent toujours leurs noms de famille espagnols. C’est le cas des Pérez, Molina, Carrión, Vargas.

À lire : Espagne : les descendants des Morisques réclament leur reconnaissance

Mais avec la mondialisation, la modernisation et l’immigration, l’identité et le mode de vie des communautés maures au Maroc sont « menacés de disparition pour toujours. Les vieilles histoires de famille qui peuvent encore être racontées aujourd’hui sont si belles et uniques que nous avons voulu les capturer », développe Rick Leeuwestein. « Notre mission depuis le premier jour a été de partager ces histoires, souvenirs et portraits avec le monde avant qu’ils ne disparaissent », soutient-il.

La société de production travaille aussi à la réalisation d’expositions de photos prises lors du tournage du documentaire, ainsi qu’à l’organisation d’un concert, en collaboration avec « la prestigieuse formation musicale Marmoucha » et à l’enregistrement d’un album de musique spécial pour le projet, qui comprendra une chanson de la chanteuse Montse Cortés.

Mots clés: Histoire , Tournage

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact