Un drone transportant un kilo de haschich marocain intercepté à Ceuta

7 avril 2021 - 00h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La police nationale a intercepté lundi, un drone transportant un kilo de haschich marocain. Pour des raisons encore connues, l’appareil aurait perdu le contrôle et s’est retrouvé sur le toit de l’un des navires du polygone de Tarajal.

Les membres du service de surveillance du polygone de Tarajal ont retrouvé le drone avec le petit paquet de drogue lors de leurs patrouilles. Ils ont aussitôt informé la préfecture de police qui s’est dépêchée sur les lieux pour saisir l’appareil et la drogue. Une enquête a été ouverte afin de déterminer l’origine de ce trafic de stupéfiants.

Depuis la fermeture de la frontière, cette méthode de transport de drogues par drones du Maroc à Ceuta, est de plus en plus utilisée par les réseaux de trafic de drogue. Début février, quatre personnes ont été arrêtées et plusieurs drones transportant des drogues ont été saisis lors d’une opération conjointe menée par la police de Ceuta et la Garde civile.

Avant ce drone, la Garde civile, lors d’une patrouille dans la zone d’Arcos Quebrados, a intercepté vendredi un autre qui lui, ne transportait aucune drogue. Après recherche, aucun paquet de drogues n’a été non plus retrouvé dans les environs.

Sujets associés : Drogues - Ceuta (Sebta) - Trafic - Haschich

Aller plus loin

Frontières ou pas, le trafic de drogue à l’aide de drones explose

Deux individus ont été déférés, samedi devant le parquet général de Tétouan pour trafic de résine de cannabis au moyen de drones. Au moment de leur arrestation, les suspects...

Les drones : la nouvelle arme des trafiquants marocains

Les narcotrafiquants rivalisent de moyens et d’ingéniosité pour faire transiter leurs marchandises. À Sebta, la Guardia civil a réussi à intercepter un drone, qui transportait 4...

Un hélicoptère avec 200 kilos de haschich marocain saisi à Malaga

La Garde civile a intercepté mardi à Malaga un hélicoptère contenant 200 kilos de haschich marocain. Une personne a été aussi arrêtée au cours de l’opération.

Un drone transportant de la drogue en provenance du Maroc saisi à Malaga

La police nationale espagnole a intercepté sur la côte de Malaga, un drone de 4,35 mètres conditionné pour transporter de la drogue du Maroc vers l’Espagne.

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.