Recherche

Belgique : des soupçons pèsent sur la gestion d’un échevin d’origine marocaine

© Copyright : DR

29 janvier 2020 - 14h20 - Monde

L’échevin molenbeekois, Abdellah Achaoui, également président de l’ASBL Ecole des jeunes de l’Union Saint-Gilloise, a effectué de nombreux retraits d’argent, sans la moindre justification, avec la carte bancaire de l’école. C’est, du moins, ce qu’a affirmé le magazine Medor.

Le magazine fait cas des retraits en cash opérés en moins d’un mois par l’échevin molenbeekois, Abdellah Achaoui. Selon les faits, le président de l’ASBL Ecole des jeunes de l’Union Saint-Gilloise, avait retiré quelque 6 500 € le 8 novembre 2019, auprès du distributeur de l’agence Belfius de la Barrière de Saint-Gilles. Le vendredi 29 novembre, il avait retiré pas moins de 2 500 € d’argent cash, en six opérations, sans la moindre justification, alors que l’ASBL de l’École des jeunes avait déjà reçu la première tranche du subside régional de 200 000 euros annuels (160 000 €) la veille.

L’article de Medor suscite d’ores et déjà des réactions, notamment dans le rang des membres du parti socialiste auquel appartient Abdellah Achaoui. "On tombe un peu des nues. Nous sommes en train de prendre connaissance du dossier", a laissé entendre Rachid Barghouti, porte-parole du bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux (PS). "Maintenant, on cherche à avoir plus d’informations. Nous jouerons la transparence à 100  %. Donc, si ce qu’écrit Medor est juste, notre réaction sera sans équivoque. D’ici là, attendons d’avoir plus de précisions", a-t-il ajouté.

Mots clés: Belgique , Abdellah Achaoui

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact