Egypte : Benkirane et Adl Wal Ihssane saluent la victoire de Mohamed Morsi

26 juin 2012 - 11h58 - Maroc - Ecrit par : J.L

La victoire écrasante de Mohamed Morsi, candidat des frères musulmans à la présidentielle en Egypte, a été saluée par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, pour qui la montée au pouvoir de Morsi est avant tout une victoire de la volonté du peuple égyptien et de la démocratie.

"C’est une occasion historique pour unifier la parole du peuple égyptien et le conduire sur la voie de la renaissance et de la réconciliation à laquelle il aspire" a affirmé Abdelilah Benkirane.

Le mouvement Al Adl Wal Ihssane a également félicité le nouveau président égyptien, estimant qu’une nouvelle ère débutait pour l’Egypte, basée sur la fierté islamique et la justice sociale, lesquelles mettent fin à 30 ans de tyrannie de l’ancien chef d’Etat Hosni Moubarak.

Mohamed Morsi, 60 ans, a obtenu 51,73% des voix contre 48,27% pour son adversaire Ahmad Chafiq, ancien Premier ministre de Moubarak.

Hosni Moubarak, 84 ans, a été condamné lui à la prison à vie pour sa responsabilité indirecte dans la répression d’une révolte contre son régime en 2011, faisant près de 850 morts. L’ancien président égyptien, victime d’une attaque cérébrale, serait actuellement maintenu en vie sous respiration artificielle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Egypte - Elections - Parti de l’Environnement et du Développement - Abdelilah Benkirane - Al Adl wal Ihssane - Gouvernement marocain

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la réforme de l’impôt sur le revenu sera effective en 2023

Annoncé en juillet dernier, la réforme de l’impôt sur le revenu (IR) entre dans sa phase active dès 2023. Selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, plus rien ne pourra retarder son application.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Augmentations de salaires au Maroc : deux milliards de dirhams en jeu

​Les négociations entre le gouvernement et les syndicats sur les augmentations de salaires et la révision du régime de l’impôt sur le revenu (IR) trébuchent encore. Entre la demande des partenaires sociaux et l’offre de l’exécutif, il y a 2 milliards...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Maroc : une aide versée aux familles

Comme annoncé, l’aide prévue pour les familles marocaines dans le besoin sera versée par le gouvernement. Celle-ci devrait intervenir sous peu. Quel montant ? quand est-ce qu’elle sera versée ?

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.