Elections 2021 au Maroc : Laftit à l’épreuve de la coalition gouvernementale

27 août 2020 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

En vue de poursuivre les concertations sur les préparatifs des élections de 2021 au Maroc, le ministre de l’Intérieur va rencontrer, la semaine prochaine, les partis politiques. Une rencontre d’autant plus nécessaire que l’entente peine à se faire dans les rangs de la majorité et l’idée du report des élections agite.

Le ministre de l’Intérieur avait déjà posé un premier pas en rencontrant, mi-août, les leaders des partis de l’opposition, en l’occurrence Nizar Baraka (PI), Abdellatif Ouahbi (PAM) et Nabil Benabdellah (PPS). Ceux-ci, à travers un mémorandum conjoint, ont déjà fait leurs propositions sur les réformes politiques et électorales qu’ils jugent nécessaires.

Il n’en est pas de même avec les composantes de la coalition gouvernementale qui jusqu’ici ne disposent pas d’un projet de réforme commun. Cette absence de solidarité gouvernementale donne encore du travail au ministre de l’Intérieur.

Selon certaines sources, la situation épidémique au Maroc n’est pas absente des débats ; particulièrement au sein de la coalition gouvernementale, après la hausse exponentielle des cas de contamination au coronavirus et le discours royal qui a insisté sur la prévalence de la sécurité des citoyens, avant toute autre considération.

Déjà s’agite plus en plus au sein de la classe politique et de l’opinion publique l’idée du report des élections, même si certains partis n’en parlent pas, de peur d’être accusés de vouloir fuir les confrontations électorales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Elections - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Les Marocains s’intéressent très peu à la politique

En marge des élections de cette année au Maroc, l’Institut des études sociales et médiatiques (IESM) a réalisé un sondage pour connaitre l’avis des Marocains vis-à-vis de la...

Elections au Maroc : les partis politiques dans une course aux millions

À quelques mois des élections législatives, les partis politiques font pression sur le gouvernement de Saâdeddine El Othmani pour obtenir les subventions étatiques. La manne...

Maroc : les portraits du roi peuvent être utilisés durant les campagnes électorales

La demande exprimée par les partis politiques marocains au sujet de la levée de l’interdiction qui pesait sur l’utilisation de certains symboles nationaux dans la campagne...

Maroc : les élections ne seront pas reportées, promet Abdelouafi Laftit

Les élections prévues au Maroc l’année prochaine ne seront pas reportées. C’est la promesse faite par le ministre de l’Intérieur, qui présidait une réunion avec les chefs des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Maroc : ménage au ministère de l’Intérieur ?

Un nouveau redéploiement s’annonce imminent au ministère de l’Intérieur avec, à la clé, la mise à la retraite de bon nombre de walis et gouverneurs et des nominations.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.