Recherche

A cause des échéances électorales, l’Intérieur et le PJD, encore à couteaux tirés

© Copyright : DR

10 septembre 2020 - 23h00 - Maroc

Bisbille entre le Parti de la justice et du développement (PJD) et les hommes de Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur à l’approche des élections. Dans la région de Draa-Tafilalet en particulier, les élus du PJD s’en prennent avec virulence au wali.

Les hauts cadres de l’administration territoriale, avec à leur tête les walis des régions et gouverneurs sont pris à partie par les dirigeants PJDistes qui font feu de tout bois contre le ministère de l’Intérieur rapporte le quotidien Assabah.

Ces derniers sont accusés par la formation islamiste de profiter de l’approche des échéances électorales pour bloquer certains programmes de développement dans certaines communes, au mépris des intérêts des citoyens.

Dans son communiqué, la direction du PJD a accusé les hommes d’Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, d’empêcher les élus du PJD de participer à la prise de décision dans des dossiers concernant la lutte actuelle contre la propagation du coronavirus.

Le même PJD affirme que les siens sont bloqués par l’Intérieur sous prétexte que les islamistes les utilisent à des fins électorales. De même que, les fonctionnaires du ministère écartent intentionnellement de leurs postes, certains élus PJDistes sous prétexte de fautes graves ou de mauvaise gestion.

Mots clés: Elections , Partis politiques , Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact