Maroc : les élections ne seront pas reportées, promet Abdelouafi Laftit

12 septembre 2020 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Les élections prévues au Maroc l’année prochaine ne seront pas reportées. C’est la promesse faite par le ministre de l’Intérieur, qui présidait une réunion avec les chefs des partis.

Dans le cadre de l’organisation des élections prévues pour 2021, Abdelouafi Laftit indique que les élections auront bien lieu comme prévu. Une affirmation pour dissimuler les rumeurs qui circulent sur la probabilité de report en raison de la situation épidémique. Abdelouafi Laftit a annoncé également l’augmentation de l’aide financière accordée aux partis et la garantie du pluralisme politique dans les médias publics. Cette aide sera accordée sur la base de nouveaux critères, a-t-il précisé.

Le département de l’intérieur s’active déjà pour préparer les textes de loi pour les présenter devant le parlement lors de la prochaine session législative prévue pour le 02 octobre. Les partis de l’opposition demandent la création d’une instance qui sera chargée de la coordination, du suivi et de l’accompagnement des élections. Cette instance doit être constituée des représentants des partis politiques, des centrales syndicales représentées au parlement, les représentants du gouvernement et du pouvoir judiciaire. Cependant le sujet de l’élargissement du scrutin oppose les partis. À la fin du dernier round de concertations, le ministre va élaborer un avant-projet comportant les propositions d’amendements des lois électorales, le mode du scrutin et la loi sur les partis politiques. Un projet qui sera présenté aux partis pour l’étudier et faire des observations avant le consensus sur la version finale. Laquelle version devra être approuvée au conseil de gouvernement et au parlement.

Pour rappel, ces textes doivent être validés avant le mois de mai de l’année prochaine, pour l’organisation des élections professionnelles en juin ainsi que les élections communales et législatives en septembre, rapporte le quotidien Al Akhbar.

Sujets associés : Elections - Abdelouafi Laftit - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Un juif marocain candidat aux régionales à Casablanca

Simon Haïm Skira, secrétaire général de la Fédération française du judaïsme marocain (FFJM) va se lancer dans la course aux prochaines élections régionales à Casablanca. Cette...

Elections 2021 : la parité, non négociable pour les féministes marocaines

A quelques mois des élections, la coalition « mounassafa daba » (la parité maintenant) s’active pour renforcer la présence des femmes dans les instances élues du Maroc....

Elections 2021 au Maroc : Laftit à l’épreuve de la coalition gouvernementale

En vue de poursuivre les concertations sur les préparatifs des élections de 2021 au Maroc, le ministre de l’Intérieur va rencontrer, la semaine prochaine, les partis politiques....

Maroc : la neutralité des policiers exigée pendant les élections

Les responsables de la sécurité et de la sûreté au niveau régional doivent observer une impartialité et une neutralité absolues lors des prochaines élections. C’est une...

Dossiers :

Elections

Qui sont les MRE, candidats aux élections du 8 septembre ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne pourront pas voter demain, mercredi, jour de la tenue des élections législatives. Toutefois, certains d’entre eux se présentent sous la bannière des partis politiques comme le PJD et l’USFP. Ceci, grâce aux...

France : une élue musulmane agressée pour avoir porté le voile

Pour avoir porté le voile en tant que présidente d’un bureau de vote dimanche, lors du premier tour des élections départementales, Rachida Kabbouri, une conseillère municipale EELV de Vitry-sur-Seine, a été victime d’agression verbale par des votants,...

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Maroc : les élections professionnelles entachées de corruption selon le PAM

Le Parti authenticité et modernité(PAM) a condamné l’achat de conscience, la corruption et l’utilisation des moyens de l’État observés lors des élections des membres des chambres professionnelles organisées vendredi dernier.

Abdelilah Benkirane remplace El Othmani à la tête du PJD

Le Parti de la Justice et du développement (PJD) a tenu samedi à Bouznika, un congrès extraordinaire à l’issue duquel, Abdelilah Benkirane a été élu secrétaire général du Parti. Il succède ainsi à Saâd Dine El Otmani qui n’a pu offrir une majorité...

Abdelouafi Laftit

Le Maroc prend une décision concernant ses mineurs non accompagnés aux Pays-Bas

En visite de travail aux Pays-Bas, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit a rencontré Eric Van Der Burg, ministre de l’immigration. Au cœur de leurs échanges, le retour au Maroc des mineurs non accompagnés.

Maroc : près de 3000 personnes arrêtées pour trafic de drogue aux abords des écoles

Les opérations menées aux abords des écoles durant l’année scolaire 2021-2022 ont permis l’arrestation de 2 842 personnes pour trafic de drogue, selon les chiffres publiés par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

Maroc : des camions-citernes pour parer à la pénurie d’eau

Le ministère marocain de l’Intérieur a activé le programme d’urgence d’approvisionnement en eau potable par camions citernes au titre de l’année 2021. La canicule et la pénurie d’eau plongent certaines zones, surtout rurales, dans un déficit hydrique...

Israël va recruter des Marocains

En visite à Rabat vendredi, le ministre de l’Intérieur et de la santé israélien, Moshe Arbel, a rencontré son homologue marocain, Abdelouafi Laftit. Au menu de leurs échanges, plusieurs questions dont celle de l’envoi en Israël des travailleurs...

Maroc : le ministère de l’Intérieur veut faire le ménage au sein de l’administration territoriale

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, entend revoir les critères de nomination des walis et des gouverneurs. Il fera également le ménage au sein de l’administration territoriale.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Le Maroc ferme temporairement son consulat général à Montréal

Pour éviter la propagation du coronavirus dans ses locaux, le consulat général du Maroc à Montréal a décidé de fermer temporairement ses portes. Plusieurs cas suspects ont été détectés parmi les employés.

Les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc restent fermées jusqu’au 31 août

Les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc resteront fermées jusqu’au 31 août prochain, selon une ordonnance du ministère de l’Intérieur espagnol publiée samedi au Journal officiel de l’État (BOE).

Malika, la Marocaine rassurée d’être bloquée à Ceuta

Malika B., Marocaine bloquée à Ceuta depuis la fermeture de la frontière en mars, avait fui son mari au Maroc qui lui faisait subir des violences physiques. Elle attend avec impatience la réouverture des frontières pour y ramener ses six enfants,...

Covid-19 au Maroc : appel pour une troisième dose du vaccin

L’administration d’une troisième dose du vaccin anti-Covid-19 serait la seule solution pour maîtriser la situation épidémiologique au Maroc. Le professeur Azzedine Ibrahimi estime que les mesures restrictives semblent avoir montré leurs limites.

Maroc : pas de report de la rentrée pour les écoles françaises

L’annonce du report de la rentrée scolaire du 3 au 10 septembre faite par le ministère de l’Éducation nationale ne concerne pas les écoles françaises. Aucune décision n’est encore retenue pour leur cas, fait savoir le proviseur du lycée Lyautey à...