Un juif marocain candidat aux régionales à Casablanca

22 février 2021 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Simon Haïm Skira, secrétaire général de la Fédération française du judaïsme marocain (FFJM) va se lancer dans la course aux prochaines élections régionales à Casablanca. Cette annonce a été faite par Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM).

Simon Haïm Skira vise la présidence de la région Casablanca-Settat. « Je suis un Marocain. Il est vrai que je l’ai quitté il y a cinquante ans, mais le Maroc n’a jamais quitté mon cœur, mon âme et ma vie. Ceci étant, il ne faut pas me contenter de dire que j’aime ce pays, car toute personne peut l’affirmer. Moi, je veux prouver mon amour au Maroc et aux Marocains en défendant leurs intérêts en tant qu’acteur politique engagé et actif », a-t-il déclaré.

Né à Casablanca en 1952, le secrétaire général de la FFJM avait émigré vers Israël à l’âge de 15 ans avant de s’établir plus tard en France. Aujourd’hui, il veut rentrer au Maroc pour y rester. Il conditionne son retour au pays à son élection aux prochaines régionales. Il va se présenter sous la bannière du PAM, qui est, selon lui, « un parti moderne ouvert à tout le monde qui s’efforce, avec beaucoup de volonté, de s’ouvrir davantage à tout ce qui sert les intérêts du pays », rapporte Al Ahdath Al Maghribia.

À en croire Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du PAM, Simon Haïm Skira est effectivement le candidat du parti aux prochaines régionales. Les rencontres entre les deux hommes avaient débouché sur l’adhésion du secrétaire général de la FFJM au PAM. Le patron du parti a par ailleurs expliqué que la candidature de Skira n’a rien à voir avec la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. « Il s’agit d’un citoyen marocain de confession juive qui a le droit de se présenter aux élections sans que son engagement soit tributaire d’un quelconque rapprochement avec un pays ou un autre », a-t-il nuancé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Elections - Judaïsme marocain - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Abdellatif Ouahbi

Aller plus loin

Le PJD propose le report des élections en février 2022

Le Parti pour la justice et le développement (PJD) a fait une curieuse proposition lors des concertations sur la loi électorale. Le parti de la lampe souhaite le report des...

Colère des MRE après leur exclusion des élections

La coordination des représentants des partis politiques à l’étranger déplore l’absence des droits de vote et de représentativité des Marocains de la diaspora dans le projet de...

États-Unis : le fils d’un juif marocain dans la course au Sénat

Alex Lasry, fils de Marc Lasry, milliardaire américain né dans une famille juive-marocaine originaire de Marrakech est candidat aux élections sénatoriales de 2022. Il ambitionne...

Maroc : les élections ne seront pas reportées, promet Abdelouafi Laftit

Les élections prévues au Maroc l’année prochaine ne seront pas reportées. C’est la promesse faite par le ministre de l’Intérieur, qui présidait une réunion avec les chefs des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

TikTok, l’impossible interdiction au Maroc

Face à la dépravation des mœurs à laquelle conduit l’utilisation de TikTok, les députés de l’opposition ont invité le gouvernement marocain à prendre ses responsabilités et à interdire l’application chinoise dans le royaume. Mais y arriveront-ils ?

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond...

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.