Maroc : le ministère de l’Intérieur veut faire le ménage au sein de l’administration territoriale

19 février 2022 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, entend revoir les critères de nomination des walis et des gouverneurs. Il fera également le ménage au sein de l’administration territoriale.

La compétence primera sur la loyauté avec une préférence pour les profils économiques. C’est la nouvelle approche dans la nomination des walis et des gouverneurs. Abdelouafi Laftit aurait déjà établi une liste des walis et gouverneurs issus de la nouvelle génération qui répondent à ces critières, rapporte Assabah.

À lire : Maroc : combien gagnent les walis et gouverneurs ?

Cette nouvelle approche sera à l’origine du départ de certains cadres de l’administration territoriale, notamment les walis et les gouverneurs qui ont pris de l’âge, les gouverneurs qui n’entretiennent plus de bons rapports avec les walis de Berkane, Inezgane, Kénitra et Chefchaouen, les agents d’autorité convertis en investisseurs dans le secteur de l’agriculture en s’associant avec des parlementaires. Khalid Safir, wali directeur général des collectivités locales, qui était proche de l’ancien ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb figure déjà sur la liste des cadres à remercier.

Ces cadres qui pourront renoncer à leur penchant pour la bureaucratie et leur focalisation sur les seules affaires administratives, et feront preuve de compétence dans le domaine économique pourraient avoir la chance d’être maintenus à leurs postes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Pour avoir refusé de saluer la première femme wali au Maroc, un colonel est limogé

Un colonel des forces auxiliaires a été sanctionné par ses supérieurs pour avoir refusé de saluer Zineb El Adaoui, wali (Préfet) de la région Gharb-Chrarda-Beni Hssen et...

Maroc : tenue correcte exigée dans l’administration publique

Les fonctionnaires marocains sont désormais invités à soigner leur tenue vestimentaire sur leur lieu de travail. Les costumes complets avec cravate ou une djellaba...

Les nouveaux walis et gouverneurs reçus par le roi Mohammed VI (liste)

Le roi Mohammed VI a reçu aujourd’hui au palais royal de Rabat les nouveaux walis et gouverneurs au niveau de l’Administration territoriale et l’Administration centrale. En...

Maroc : combien gagnent les walis et gouverneurs ?

En plus de leurs salaires nets, calculés sur la base des échelles de rémunération en vigueur dans la fonction publique, les walis et gouverneurs perçoivent quatre types de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Maroc : bonne nouvelle pour ceux qui aiment les Hammams

Les Marocains pourront fréquenter les hammams, restés en partie fermés depuis plusieurs semaines suite à une note du ministère de l’Intérieur, pendant le ramadan. Dimanche, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que le mois sacré...

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

Taxis au Maroc : Fini les arnaques ?

Au Maroc, de nombreuses licences ont été retirées aux chauffeurs de taxi qui ne sont pas en règle. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, assure que son département s’évertue à soutenir et à accompagner diverses initiatives visant à moderniser les...

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.