Maroc : le ministère de l’Intérieur veut faire le ménage au sein de l’administration territoriale

19 février 2022 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, entend revoir les critères de nomination des walis et des gouverneurs. Il fera également le ménage au sein de l’administration territoriale.

La compétence primera sur la loyauté avec une préférence pour les profils économiques. C’est la nouvelle approche dans la nomination des walis et des gouverneurs. Abdelouafi Laftit aurait déjà établi une liste des walis et gouverneurs issus de la nouvelle génération qui répondent à ces critières, rapporte Assabah.

À lire : Maroc : combien gagnent les walis et gouverneurs ?

Cette nouvelle approche sera à l’origine du départ de certains cadres de l’administration territoriale, notamment les walis et les gouverneurs qui ont pris de l’âge, les gouverneurs qui n’entretiennent plus de bons rapports avec les walis de Berkane, Inezgane, Kénitra et Chefchaouen, les agents d’autorité convertis en investisseurs dans le secteur de l’agriculture en s’associant avec des parlementaires. Khalid Safir, wali directeur général des collectivités locales, qui était proche de l’ancien ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb figure déjà sur la liste des cadres à remercier.

Ces cadres qui pourront renoncer à leur penchant pour la bureaucratie et leur focalisation sur les seules affaires administratives, et feront preuve de compétence dans le domaine économique pourraient avoir la chance d’être maintenus à leurs postes.

Sujets associés : Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Pour avoir refusé de saluer la première femme wali au Maroc, un colonel est limogé

Un colonel des forces auxiliaires a été sanctionné par ses supérieurs pour avoir refusé de saluer Zineb El Adaoui, wali (Préfet) de la région Gharb-Chrarda-Beni Hssen et...

Maroc : ménage au ministère de l’Intérieur ?

Un nouveau redéploiement s’annonce imminent au ministère de l’Intérieur avec, à la clé, la mise à la retraite de bon nombre de walis et gouverneurs et des nominations.

Les nouveaux walis et gouverneurs reçus par le roi Mohammed VI (liste)

Le roi Mohammed VI a reçu aujourd’hui au palais royal de Rabat les nouveaux walis et gouverneurs au niveau de l’Administration territoriale et l’Administration centrale. En...

Maroc : combien gagnent les walis et gouverneurs ?

En plus de leurs salaires nets, calculés sur la base des échelles de rémunération en vigueur dans la fonction publique, les walis et gouverneurs perçoivent quatre types de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Maroc : Laftit veut mettre fin à « l’héritage » des agréments de taxis

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a décidé d’encadrer le transfert des agréments des taxis. De nouvelles conditions ont été ainsi définies.

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Les Marocains libres de choisir le prénom de leurs enfants, sous certaines conditions

Les officiers marocains de l’état civil sont à présent dans l’obligation d’accepter temporairement les prénoms déclarés, y compris ceux en contradiction avec la loi, contrairement aux pratiques antérieures, selon un décret qui vient d’être publié.

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.