Recherche

Elections 2021 : la parité, non négociable pour les féministes marocaines

© Copyright : DR

9 septembre 2020 - 23h30 - Maroc

A quelques mois des élections, la coalition « mounassafa daba » (la parité maintenant) s’active pour renforcer la présence des femmes dans les instances élues du Maroc. L’organisation appelle à la mise en place d’une loi-cadre sur l’égalité et la parité ainsi que la mise en conformité des différentes réglementations avec ce principe.

Pour l’avènement d’un nouvel ordre, le mouvement a rencontré en l’espace de quelques jours, le chef du gouvernement ainsi que plusieurs chefs de partis alors que d’autres rencontres avec des dirigeants politiques sont annoncées. Concrètement, l’organisation appelle à la mise en place d’une loi-cadre sur l’égalité et la parité ainsi que la mise en conformité des différentes réglementations avec ce principe.

Lors de la rencontre qui s’est déroulée en présence des représentantes des organisations féminines des partis politiques, M. Laftit a affirmé que cette réunion s’inscrit dans le cadre des préparatifs des prochaines échéances électorales de l’année 2021, une année électorale par excellence, tout en soulignant la grande priorité qu’accorde le roi Mohammed VI à cette question.

Dans des déclarations à la presse à l’issue de cette réunion, les représentantes du parti du Rassemblement national des indépendants (RNI), de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et du Parti de la justice et du développement (PJD), avaient souligné la nécessité de renforcer la représentativité politique de la femme pour atteindre la parité, et partant, concrétiser l’un des principes de la Constitution.

Mots clés: Constitution marocaine , Elections , Gouvernement marocain , Parlement marocain , Partis politiques

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact