Elections au Maroc : les partis politiques dans une course aux millions

11 mai 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

À quelques mois des élections législatives, les partis politiques font pression sur le gouvernement de Saâdeddine El Othmani pour obtenir les subventions étatiques. La manne financière tourne autour de 350 millions DH.

Course effrénée à l’obtention des subventions publiques ? Les partis politiques notamment ceux de l’opposition revendiquent déjà leur part dans les subventions étatiques débloquées dans le cadre des législatives 2021 pour financer la campagne électorale. Lors de rencontres séparées avec le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, ils ont exprimé cette revendication, fait savoir Maghreb Intelligence.

Le gouvernement a débloqué 350 millions de dirhams comme subventions publiques. Un montant supérieur à celui décaissé pour les élections législatives de 2016. Le montant s’élevait à 250 millions de dirhams. Cette augmentation qui pourrait se justifier par la crise sanitaire liée au coronavirus qui continue de sévir.

Au Maroc, les élections parlementaires, de groupes et régionales, elles devraient avoir lieu mercredi 8 septembre, tandis que celles des membres de la Chambre des conseillers devraient se tenir mardi 5 octobre.

Sujets associés : Elections - Saâdeddine El Othmani - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Aziz Akhannouch veut briguer la mairie d’Agadir

Le président du Rassemblement National des Indépendants (RNI) Aziz Akhannouch, a annoncé officiellement sa candidature aux prochaines élections communales à Agadir.

Des accusations de corruption dans la campagne électorale marocaine

Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, accuse le Rassemblement national des indépendants (RNI) d’ « inonder la scène politique avec...

Élections au Maroc : des ONG dénoncent des rassemblements sans mesures préventives

Au Maroc, des Organisations non gouvernementales (ONG) alertent sur les meetings électoraux qui se déroulent sans masques ni distanciation physiques alors que le pays fait face...

Maroc : campagne électorale sous le signe du ... mouton de l’Aïd al adha

Au Maroc, une campagne électorale précoce se pointe à l’horizon. À quelques semaines de l’Aïd Al-Adha, les professionnels des élections ont conclu des marchés avec les éleveurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire sera-t-il à nouveau prorogé ?

Au menu du prochain Conseil de gouvernement qui se tiendra jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, plusieurs sujets seront abordés dont l’examen du projet de décret relatif à la prorogation de la durée de l’état d’urgence...

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Twitter sanctionne Saâdeddine El Otmani

L’ancien chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani fait parler de lui, mais en des termes peu reluisants, en faisant sur Twitter le lien entre la variole du singe et l’homosexualité.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Maroc : remaniement imminent pour le gouvernement ?

Au Maroc, Aziz Akhannouch s’apprêterait à remanier le gouvernement. Qui sont les ministres concernés par ce réajustement ?

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.