Elections : Fouad Ahidar secoue le paysage politique de Bruxelles

13 juin 2024 - 16h30 - Belgique - Ecrit par : P. A

À Bruxelles, la liste de Fouad Ahidar, ex-député Vooruit d’origine marocaine, a raflé trois sièges au Parlement bruxellois et un siège au Parlement flamand, à l’issue des élections législatives de dimanche dernier.

La prouesse de la liste de l’ancien élu de Vooruit aux élections de dimanche a surpris plus d’un. Pour Fouad Ahidar, ce résultat est non seulement « l’aboutissement de vingt ans de politique », mais également le fruit de la politique de la diversité adoptée par son équipe. « Notre liste comprend toutes les nationalités, des autochtones et des allochtones, des néerlandophones et des francophones », a-t-il confié à RTBF. L’élu d’origine marocaine attribue également ce succès à la campagne intense menée par son groupe via Whatsapp.

Fouad Ahidar avait quitté Vooruit en décembre dernier après une déclaration polémique sur le conflit à Gaza. L’ancien élu avait considéré les attaques du Hamas comme « une petite réponse à la politique d’Israël depuis 70 ans ». Le parcours politique de ce Marocain est scruté par des experts. « On est face à un personnage qui peut être perçu comme un peu louvoyant, avec un parcours politique complexe qui passe par Volksunie, Spirit, Vooruit et maintenant la Team Fouad Ahidar », analyse Cédric Istasse, politologue au Crisp.

À lire : Soutien à la Palestine : Polémique en Belgique après les propos de Fouad Ahidar

Lors de sa campagne, Fouad a développé des thèmes comme le voile et l’abattage rituel. « Je travaille sur plein de thèmes, comme le logement, l’emploi, la sécurité, le harcèlement, mais les médias mettent en avant ce qui crispe les gens. À moi de prouver, si je rentre dans un gouvernement, que je suis là pour tous les Bruxellois », a-t-il expliqué, affirmant sa détermination à défendre les droits des musulmans qui subissent des discriminations. « Moi, je veux l’efficacité, je veux des personnes qui travaillent à la commune qui soient honnêtes, peu importe ce qu’elles ont sur la tête. Personne n’est neutre, la seule chose qui doit être neutre, c’est le service rendu à la population ».

Avec cette performance, la Team Fouad pourrait siéger au gouvernement. Mais « il faut bien se rendre compte que c’est un parti qui repose sur une seule personnalité, un programme qui est loin de faire l’unanimité parmi ses éventuels partenaires de coalition, notamment un programme énormément axé sur les aspects religieux », commente Cédric Istasse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fouad Ahidar - Belgique - Bruxelles - Elections

Aller plus loin

Belgique : une Marocaine élue coprésidente de Groen

Le duo composé de l’ex-journaliste d’origine marocaine Nadia Naji et de Jeremie Vaneeckhout sont les nouveaux coprésidents de Groen. Ils ont remporté 57 % des suffrages lors du...

Parcours de Nawal Farih, jeune députée d’origine marocaine au parlement belge

Nawal Farih est l’une des plus jeunes députées au parlement fédéral belge. D’origine marocaine, la jeune femme de 35 ans, née en France et ayant grandi à Genk où elle a fait des...

Bruxelles : Fouad Ahidar vise le poste de ministre

Le 26 mai prochain, auront lieu les élections législatives fédérales en vue d’élire 150 membres de la chambre des représentants belges. Ces élections verront la participation de...

Soutien à la Palestine : Polémique en Belgique après les propos de Fouad Ahidar

Le député bruxellois et président de la Commission communautaire flamande, Fouad Ahidar, a présenté ses excuses suite à des déclarations polémiques relatives au conflit...

Ces articles devraient vous intéresser :