Elections : Les observateurs marocains critiquent l’ampleur de la corruption

14 septembre 2007 - 00h52 - Ecrit par : L.A

Le Collectif associatif pour l’observation des élections estime que l’honnêteté du scrutin législatif du 7 septembre a été compromise par l’usage illicite de l’argent et qualifie de séisme l’ampleur de l’abstention.

Un rapport préliminaire a été réalisé par ce collectif qui regroupe 617 associations, à partir des remarques faites par 1.956 observateurs dispersés à travers le Maroc.

Ce regroupement, qui avait reçu un appui de l’Union Européenne, estime que l’honnêteté des élections a été compromise par les pressions exercées sur de larges secteurs de l’électorat notamment par l’usage illicite de l’argent, de biens en nature et de promesses.

Il constate aussi que si l’administration territoriale n’a pas interféré dans le déroulement de la campagne électorale et du vote, des fonctionnaires et agents relevant de cette administration sont intervenus en faveur de candidats sans qu’ils soient punis. Il cite aussi l’exploitation des mosquées et de la prière du vendredi pour faire pression sur les électeurs.

Tout en estimant que le dépouillement s’est déroulé dans les règles, les observateurs qualifient de véritable séisme politique la faible participation. Seulement 37% des inscrits ont voté et 19% des suffrages étaient blancs ou non valides.

Ce rapport a été vivement critiqué par le président du Conseil consultatif des droits de l’Homme, Ahmed Herzenni, qui s’est déclaré surpris devant autant de nihilisme.

"Leur rapport fait état d’aspects positifs en prenant soin d’enrober le tout de négatif".

Pour lui, les élections se sont déroulées correctement. Concernant l’usage de l’argent, il a estimé que ce phénomène n’a pas été d’une ampleur disproportionnée.

Le chef des 52 observateurs internationaux, l’ex-président bolivien Jorge Fernando Quiroga Ramirez, a assuré samedi que la mission internationale n’a pas été témoin de telles pratiques, "mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu de corruption dans des endroits où nous nous ne trouvions pas", a-t-il ajouté.

Pour Transparency Maroc, une ONG qui lutte contre la corruption, si, dans les bureaux de vote, les choses se sont passées à peu près correctement, il y a eu usage à grande échelle de l’argent dans les maisons, les rues, par le biais d’intermédiaires.

Tags : Corruption - Partis politiques - Elections - Elections 2007

Nous vous recommandons

Deux artistes marocains meurent dans un terrible accident de voiture

Deux artistes marocains sont décédés dans un grave accident de la route survenu dans la province de Beni Mellal. Une enquête est en cours pour élucider les circonstances de ces décès.

Abdelrazzak Hamdallah est « arrogant », selon Lekjaa

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, s’est exprimé sur les différends entre le sélectionneur national et certains joueurs marocains, dont Abdelrazzak Hamdallah, attaquant du club saoudien d’Al...

France : voici les nouvelles conditions qui s’imposent aux étudiants marocains

L’extension du pass sanitaire aux cafés, restaurants, centres commerciaux, ainsi qu’aux avions, trains, cars longs trajets et aux établissements médicaux prévue en août en France coïncide avec l’arrivée des étudiants marocains sur le territoire français. Des...

Des Américains invoquent le droit marocain pour être jugés

Aux États-Unis, des membres du Mouvement « The Rise of the Moors », qui se réclament du Maroc, se retrouvent en prison pour avoir conduit une camionnette contenant des armes et bloqué l’Interstate 95 à Wakefield, dans le Massachusetts en juillet...

Le Front Polisario menace à nouveau le Maroc

Le chef politique du Front Polisario et membre de son bureau permanent, Jatri Adduh, a déclaré samedi qu’il continuera la guerre contre le Maroc tant que le l’ONU ne prendra pas ses responsabilités pour conduire à terme à une solution au conflit au...

Tanger : l’homme qui a braqué 360 000 DH dans un bureau de change arrêté

Les éléments de la police judiciaire de Tanger en coordination avec ceux de Rabat ont interpellé, mardi, un individu âgé de 37 ans, soupçonné d’être impliqué dans un vol perpétré dans un bureau de change au quartier Agdal à...

Ikea lance une collection « Maroc »

Les magasins Ikea viennent d’ajouter à leur catalogue une nouvelle collection de décoration d’intérieur inspirée du Maroc.

Mariage d’Adil El Arbi et de Loubna Khalkhali

Le réalisateur belgo-marocain Adil El Arbi et sa fiancée Loubna Khalkhali, journaliste à la VRT, se sont mariés samedi 18 décembre à la mairie d’Hoboken, en présence du maire d’Anvers Bart De Wever.

Une attaque de chiens provoque la mort d’une Française au Maroc

Une touriste française est décédée après une attaque de chiens errants à El Argoub, dans la région de Dakhla.

Royal Air Maroc programme de nouveaux vols vers le Portugal

Suite à l’annonce de la suspension des vols exceptionnels destinés à rapatrier les Marocains bloqués à l’étranger à partir du 23 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) envisage d’opérer de nouveaux vols (soumis à autorisation spéciale) le 20 et...