Émeutes de 1948 au Maroc : des Israéliens demandent réparation

15 avril 2021 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les émeutes qui avaient éclaté à Oujda et Jerada en 1948 suite à la proclamation de l’indépendance de l’État d’Israël restent un souvenir prégnant pour bon nombre d’Israéliens. Certains d’entre eux appellent les autorités du pays à considérer leurs proches assassinés comme des victimes de terrorisme et demandent réparation.

Des Israéliens ne sont pas près d’oublier ce passé douloureux. Ils ont signé une pétition par centaines pour demander réparation, reconnaissance des assassinats des Juifs au Maroc comme étant des actes terroristes. Ils entendent à travers cette demande honorer la mémoire des morts. Parmi les pétitionnaires, Abraham Cohen dont 17 membres de sa famille furent assassinés, rapporte Israel Hayom.

La déclaration d’indépendance de l’État d’Israël proclamée le 14 mai 1948 avait suscité un véritable engouement au sein de la communauté juive au Maroc. Certains d’entre eux avaient alors décidé de rejoindre Israël. Une décision qui ne sera pas du goût des musulmans marocains qui soutenaient la lutte générale du monde arabe contre l’État d’Israël. Le roi de l’époque Mohammed V s’était, lui aussi, opposé au départ des Juifs.

Le 7 juin 1948, les employés musulmans dont les patrons sont juifs refusent de se rendre au travail. À la suite d’une altercation, un juif poignarde un musulman à Oujda. Des émeutes éclatent dans les villes d’Oujda et de d’. Cinq juifs furent assassinés dans la première ville et 37 autres dont le Rabbin Moshe Cohen et sa famille dans la seconde ville.

Sujets associés : Oujda - Terrorisme - Israël - Judaïsme marocain - Jerada

Aller plus loin

Israël pourrait réclamer au Maroc de l’argent pour avoir expulsé des juifs

Le Maroc est l’un des pays arabes auxquels le gouvernement d’Israël a l’intention de réclamer près de 250 milliards de dollars. Cette somme sera versée comme dédommagement sur...

Des opérateurs israéliens en prospection dans l’est du Maroc

En prélude au lancement des vols directs qui relieront le Maroc et l’Israël, une forte délégation d’opérateurs touristiques israéliens a effectué mercredi, une visite de terrain...

"Les Juifs n’ont jamais été persécutés au Maroc"

Le représentant permanent du Maroc aux Nations Unies, Omar Hilale a affirmé que les juifs n’ont jamais été persécutés sur le territoire marocain.

Normalisation avec Israël : les juifs marocains jubilent

La communauté juive au Maroc qualifie d’"acte positif" la normalisation avec Israël. Certains sont impatients de passer le week-end à Tel-Aviv.

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond...

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.