Israël refuse la demande d’indemnisation des juifs marocains

27 août 2021 - 13h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

En Israël, la Cour suprême a décidé jeudi dernier que l’État ne versera aucune indemnité aux juifs du Maroc victimes de la Shoah, car ils sont inéligibles. Insatisfait de cette décision, David Yadid, l’avocat des plaignants dénonce « une discrimination pour des considérations budgétaires » et compte soumettre une demande pour une autre audience sur le sujet.

Selon les juges Neal Hendel, David Mintz et Yosef Elro, la privation de libertés et les restrictions imposées aux Juifs marocains pendant la guerre ne remplissaient pas les conditions prévues par la loi, rapporte Times of Israël. Selon la loi israélienne sur la persécution nazie, les personnes ayant souffert de problèmes de santé à la suite de persécutions nazies pendant la Shoah ont droit à des prestations et à une indemnisation.

À lire : Émeutes de 1948 au Maroc : des Israéliens demandent réparation

Ils justifient leur décision par le fait que le préjudice subi par « les Juifs marocains était principalement économique et se limitait en grande partie à leur capacité à s’intégrer au marché du travail, à acquérir une éducation en dehors de la communauté juive et à choisir leur lieu de résidence ». Les juges avanceront que les souffrances causées aux Juifs du Maroc pendant la Seconde Guerre mondiale sont la conséquence de « la pression exercée par le régime français de Vichy sur le gouvernement marocain pour qu’il applique des lois antisémites ».

Cette décision de la Cour suprême fait suite à la contestation d’un jugement du tribunal du district de Haïfa, qui avait rejeté la plainte pour persécution nazie au Maroc. Les victimes avaient alors interjeté appel. Ils réclament 400 millions de shekels par an comme indemnisation. Les survivants de la Shoah estiment que les restrictions qui leur avaient été imposées donnent un caractère légitime au préjudice subi. Ils ont également argué que la privation de leurs libertés leur avait causé une peur extrême.

À lire : Des révélations sur la discrimination israélienne contre les immigrés marocains

Les juges ne l’entendent pas de cette oreille. Ils ont d’ailleurs tenu à dissiper toute équivoque. « Les rôles de l’historien et du tribunal sont différents l’un de l’autre », ont-ils déclaré. « L’État discrimine les victimes du régime nazi pour des considérations budgétaires », a dénoncé, David Yadid, avocat des plaignants, ajoutant qu’il entend soumettre une demande pour une autre audience sur la question avec un panel élargi de juges.

Sujets associés : Droits et Justice - Israël - Judaïsme marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Pas de taxe « cacher » pour les touristes israéliens en visite au Maroc

La rumeur selon laquelle les touristes israéliens en visite au Maroc seraient soumis à une taxe en contrepartie de la délivrance du «  Label Casher Maroc  », est complètement...

Émeutes de 1948 au Maroc : des Israéliens demandent réparation

Les émeutes qui avaient éclaté à Oujda et Jerada en 1948 suite à la proclamation de l’indépendance de l’État d’Israël restent un souvenir prégnant pour bon nombre d’Israéliens. Certains...

Mushi Halioua, dernier Juif du « mellah » de Marrakech

Mushi Halioua, septuagénaire, est le seul Juif vivant encore dans le “mellah” (quartier juif) de Marrakech, où il tient une boutique de tissus et accueille les touristes...

Des révélations sur la discrimination israélienne contre les immigrés marocains

De troublantes révélations sur la discrimination israélienne contre les immigrés marocains sont consignées dans le nouveau livre de l’historien Shay Hazkani intitulé « Dear...

Nous vous recommandons

Droits et Justice

Maroc : la justice refuse une requête d’un Français

Alors que la chambre criminelle de Benslimane a instruit l’affaire opposant un jeune berger au Français qui a foncé sur un troupeau de moutons à la plage David près de Bouznika, la défense du mis en cause a requis un changement de juridiction. Elle demande...

Lourde peine pour le chef présumé d’un trafic de drogue en fuite au Maroc

Le gérant du point de deal de la cité Michelet à Saint-Ouen et son grand-frère toujours en fuite au Maroc ont écopé de lourdes peines devant le tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

En garde à vue, El Grande Toto présenté au juge ce mercredi

En garde à vue depuis lundi, le rappeur El Grande Toto, sera présenté ce mercredi 26 octobre devant le procureur. Il a été interpellé pour les besoins d’une enquête préliminaire diligentée par le parquet de...

Condamné pour avoir émigré au Maroc en abandonnant sa famille à Monaco

Ruiné par la crise sanitaire liée au Covid-19, un chef d’entreprise a émigré au Maroc sans verser de pension alimentaire à sa petite famille à Monaco. La justice monégasque l’a condamné pour abandon de...

La youtubeuse "Mi Naïma" est sortie de prison

La youtubeuse “Mi Naïma” est désormais libre. Elle a quitté, ce jeudi la prison d’Oukacha à Casablanca après avoir y avoir passé 3 mois après publication de faux contenus sur YouTube.

Israël

Benyamin Netanyahou remercie le roi Mohammed VI pour cet accord « historique »

Quelques heures après le tweet du président américain, reconnaissant la marocanité du Sahara, le chef du gouvernement israélien Benyamin Netanyahou a "remercié le roi Mohammed VI pour cette décision historique de faire la paix avec Israël". Il a également...

Rajae Maouane accusée d’incitation à la « haine antisémite »

La Ligue Belge contre l’Antisémitisme (LBCA) a accusé mercredi, la Belge d’origine marocaine Rajae Maouane, d’incitation à la « haine antisémite » pour avoir partagé une photo accompagnée d’une chanson à propos du conflit israélo-palestinien. Faux ! rétorque la...

Normalisation avec Israël : la Tunisie sur les pas du Maroc ?

Après la normalisation des relations entre le Maroc et Israël à qui le tour ? C’est ce que croit connaître The New York Times. Le célèbre journal américain affirme que la Tunisie pourrait être le prochain sur la...

Pegasus : le Maroc joue la carte de la fermeté

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a réagi à la prétendue infiltration des téléphones de plusieurs personnalités publiques nationales et étrangères à travers le logiciel israélien...

Israël veut encourager l’investissement au Maroc

Israël compte encourager l’investissement au Maroc. Dans ce sens, une conférence maroco-israélienne se tiendra à la Bourse de Tel Aviv le 5 septembre prochain.

Judaïsme marocain

Célébration historique de la fête de l’indépendance d’Israël au Maroc

À Marrakech, la communauté juive marocaine a pu célébrer publiquement le jour de l’Indépendance d’Israël. Un événement historique.

Ivanka Trump partage son admiration pour le Maroc

L’enseignement de l’histoire judéo-marocaine en primaire a séduit la fille du président américain sortant Donald Trump. Ivanka Trump a salué cette réforme qui est une première dans le monde arabe.

Émeutes de 1948 au Maroc : des Israéliens demandent réparation

Les émeutes qui avaient éclaté à Oujda et Jerada en 1948 suite à la proclamation de l’indépendance de l’État d’Israël restent un souvenir prégnant pour bon nombre d’Israéliens. Certains d’entre eux appellent les autorités du pays à considérer leurs proches...

L’Institut du monde arabe sollicite le Maroc pour une exposition sur le judaïsme

Malgré la pandémie du Covid-19, l’Institut du Monde Arabe (IMA) a programmé pour l’automne prochain, un évènement sur l’histoire des juifs d’Orient et du monde arabe. En marge de cette initiative jamais organisée auparavant, Jack Lang, le président de l’IMA,...

Le roi Mohammed VI ordonne la rénovation de centaines de sites juifs

Un an après la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, le roi Mohammed VI vient d’ordonner la rénovation de centaines de synagogues, de cimetières et de sites du patrimoine juif à travers le...