Des révélations sur la discrimination israélienne contre les immigrés marocains

13 juillet 2021 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

De troublantes révélations sur la discrimination israélienne contre les immigrés marocains sont consignées dans le nouveau livre de l’historien Shay Hazkani intitulé « Dear Palestine : A Social History of the 1948 War ».

« Si vous voulez mon conseil, restez en Afrique du Nord », est-il écrit dans l’une des lettres utilisées par l’historien Shay Hazkani, pour montrer l’ampleur de la discrimination subie par les Juifs marocains arrivés en Israël après la Seconde Guerre mondiale. Le journal israélien Haaretz a consulté ce livre qui comporte des lettres à caractère privé de soldats marocains de Tsahal. Dans ces lettres, les membres marocains des Forces de défense israéliennes (FDI) ont dénoncé la discrimination dont ils ont été victimes, l’injustice subie par les juifs séfarades du Maroc de la part des immigrants juifs ashkénazes d’Europe.

À lire : Émeutes de 1948 au Maroc : des Israéliens demandent réparation

« Les Juifs européens, qui ont énormément souffert du nazisme, se considèrent comme une race supérieure et les Juifs séfarades [Mizrahi] comme appartenant à une race inférieure, a écrit un soldat marocain à ses parents. Au lieu de [montrer] de la gratitude, ils nous traitent comme des sauvages… » Dans une lettre, un autre soldat rapporte : « Les Polonais contrôlent tout », et « 95 % des gens ici sont mécontents et aimeraient seulement retourner d’où ils viennent ». Bon nombre d’entre eux préféraient l’Empire français, qui à l’époque contrôlait encore une grande partie du Maroc. Le Polonais « pense que les Marocains sont des sauvages et des voleurs », écrit un soldat, qui exprimait son désir de retourner à Casablanca.

Israël était « pire que la prison », décrivait un correspondant de Haaretz, soulignant comment les immigrants européens exploitaient les juifs marocains en tout et donnaient « les meilleurs et les plus faciles emplois aux Polonais ». Selon Tsahal, 70 % des soldats marocains enrôlés dans l’Armée de défense d’Israël souhaitaient retourner au Maroc, tandis que 76 % recommandaient à leurs proches au Maroc d’y rester.

Sujets associés : Livres - Israël - Palestine - Immigration - Judaïsme marocain

Aller plus loin

Émeutes de 1948 au Maroc : des Israéliens demandent réparation

Les émeutes qui avaient éclaté à Oujda et Jerada en 1948 suite à la proclamation de l’indépendance de l’État d’Israël restent un souvenir prégnant pour bon nombre d’Israéliens....

Les juifs marocains heureux du rétablissement des relations entre le Maroc et Israël (vidéo)

Le réchauffement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël connaît depuis jeudi, un déferlement de réactions. À Jérusalem, les Juifs d’origine marocaine se...

Combien de juifs y a-t-il au Maroc ?

En tout, 27 000 juifs vivent dans des pays arabes ou musulmans selon une étude réalisée par l’Agence juive. Combien sont-ils au Maroc ?

Les travailleurs marocains déjà en Israël ?

L’État hébreu est en quête de travailleurs marocains pour pallier sa pénurie de main-d’œuvre. D’après un accord bilatéral signé lors de la visite de la ministre israélienne de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Nicole Kidman dans l’adaptation du livre « Chanson douce » de Leïla Slimani

Un thriller basé sur le roman de l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, intitulé La nounou parfaite (chanson douce, titre original) devrait être produit par l’actrice et réalisatrice australo-américaine Nicole Kidman. HBO développera La nounou...

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.