Pas de taxe « cacher » pour les touristes israéliens en visite au Maroc

9 novembre 2021 - 10h20 - Economie - Ecrit par : A.T

La rumeur selon laquelle les touristes israéliens en visite au Maroc seraient soumis à une taxe en contrepartie de la délivrance du «  Label Casher Maroc  », est complètement fausse, vient de démentir la commission de la cacheroute de Casablanca.

L’affaire a suscité une polémique sein de la communauté juive, obligeant la commission de la cacheroute à réagir pour rétablir la vérité. « Il n’a jamais été question d’instituer une taxe par personne et par nuitée en contrepartie de la délivrance du “Label Cacher Maroc” dont les honoraires ne peuvent en aucun cas s’apparenter à une quelconque taxe dont l’établissement demeure du ressort de la loi », a indiqué un communiqué de la commission de la cacheroute.

Selon la note, les responsables affirment être en droite ligne avec ses missions dont elle a été investie par les autorités publiques, précisant que l’écosystème mis en place ne concernera pas les individus qui sont libres d’agir à leur guise. Les établissements ne peuvent délivrer des prestations réputées cacher qu’après l’obtention d’une autorisation “téoudah” délivrée par la commission de la cacheroute, ont-ils ajouté.

A lire : Israël refuse la demande d’indemnisation des juifs marocains

D’après la mise au point, « la perception de ces redevances a toujours servi et servira, selon la même source, pour couvrir les charges induites par la délivrance du label Cacher Maroc, pour contribuer au financement du culte israélite et garantir la certification cacher des prestations servies. La documentation et les formulaires relatifs à la délivrance du label seront publiés prochainement sur le site cacheroutemaroc.com ».

Enfin, « il y a lieu de rappeler que la création du label Cacher Maroc et l’organisation qui en découle, notamment l’exclusivité de son octroi par la commission cacheroute de Casablanca, a pour objectif de mettre fin à l’anarchie qui régnait dans le secteur de la fourniture de prestations cacher et qui portait préjudice aux touristes concernés dans un contexte marqué par de belles perspectives pour le développement du tourisme cacher au Maroc », a conclu la note.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Tourisme - Religion - Israël

Aller plus loin

Israël pourrait réclamer au Maroc de l’argent pour avoir expulsé des juifs

Le Maroc est l’un des pays arabes auxquels le gouvernement d’Israël a l’intention de réclamer près de 250 milliards de dollars. Cette somme sera versée comme dédommagement sur...

Un grand groupe israélien de l’hôtellerie va s’installer au Maroc

Fattal Hôtel Group, l’un des grands groupes hôteliers israéliens, s’apprêterait à s’implanter au Maroc. Depuis la reprise des relations diplomatiques, la coopération entre les...

Les juifs marocains ont hâte de prendre des vols directs pour Israël

Les juifs marocains expriment leur empressement à se rendre en Israël via des vols directs après la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu et...

"Les Juifs n’ont jamais été persécutés au Maroc"

Le représentant permanent du Maroc aux Nations Unies, Omar Hilale a affirmé que les juifs n’ont jamais été persécutés sur le territoire marocain.

Ces articles devraient vous intéresser :

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Ambitieux, le Maroc vise 26 millions de touristes en 2030

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor a procédé au lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur avec la Confédération Nationale du Tourisme et ses principales associations et fédérations membres.

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été atteintes.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.